12/01/2015

"Kafka sur le rivage", Haruki Murakami, 10-18

 

kafkasurlerivage.jpg

Avec Kafka sur le rivage, Haruki Murakami nous propose un récit initiatique relevant du conte merveilleux. Pour apprécier au mieux ce roman, le lecteur devra accepter d’abandonner tous ses repères et, comme le dit l’un des personnages, accepter de ne pas se poser de questions logiques face à des événements qui n’ont rien de normal.

Kafka Tamura a quatre ans lorsque sa mère l’abandonne, emmenant sa sœur aînée, et le laisse à la garde son père. Celui-ci le menace d’une malédiction à laquelle Kafka veut à tout prix échapper. C’est pourquoi, le jour de ses quinze ans, il fuit le domicile paternel. Sa fugue le mènera jusqu’à Takamatsu et à la bibliothèque Komura où il fera la connaissance de la mystérieuse Mlle Saeki.

En parallèle, Nakata a perdu les facultés de lire et d’écrire suite à un accident survenu dans son enfance. Pas très intelligent, comme il le dit lui-même, il a tout de même développé un don peu commun : celui de parler aux chats. Devenu un vieil homme, il se fait un peu d’argent de poche en retrouvant les chats perdus de son quartier. Jusqu’au jour où cette activité, a priori innocente, l’entraînera dans une étrange aventure.

La beauté de ce roman tient à la fois à l’envoûtant univers de Murakami, à ses personnages attachants, mais aussi au fascinant et savoureux tissage de références de l’auteur : le cinéma de Truffaut ; la musique de Prince ou Coltrane mêlée à celle de Beethoven et Haydn ; le théâtre antique grec côtoyant les classiques japonais (Sôseki, le dit du Genji), les contes des Mille et Une Nuits ou Kafka, bien sûr.

Par ailleurs, le dernier roman de Haruki Murakami, L’Incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage est paru en septembre 2014 aux éditions Belfond.

Commande en ligne / Commande de l'ebook.

18:04 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18, Livre de poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : murakami, kafka sur le rivage, littérature japonaise, fiction |  Facebook |

17/03/2014

"Home", Toni Morrison, 10-18

poche,1018,littérature américaine

Ce roman est sorti en 2012 et je n'avais pas eu le temps de le lire mais, vu son succès à l'époque, je m'étais promise de me rattraper lors de son passage en poche. C'est chose faite et je ne le regrette pas. Ce court roman est tout simplement magnifique. En peu de pages,  cette grande dame de la littérature afro-américaine nous fait comprendre l'horreur de la ségrégation et la peur qu'il en résulte au sein de la communauté noire mais aussi toute cette solidarité qui en découle.

Frank, revenu de la guerre de Corée traumatisé par ce qu'il a vu et fait durant celle-ci, part rechercher sa soeur malade et séquestrée par un patron médecin qui a fait des expériences sur elle. Au fil des pages on découvre l'histoire récente et plus ancienne du personnage, l'auteur n'hésitant pas à "se faire interpeller" par lui.

Un beau livre qui nous parle de rédemption et d'amour fraternel.

commander en ligne

12:45 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poche, 1018, littérature américaine |  Facebook |

12/03/2014

"Avril enchanté", Elizabeth von Arnim, éd. 10/18

avril enchanté.jpg1920 : « Particulier loue petit château médiéval meublé au bord de la Méditerranée".

Quatre londoniennes ne résistent pas à pareille offre !

Elles sont complètement dissemblables mais s’assemblent par la force des choses : leurs petits budgets réunis permettent d’honorer le prix de la location.

Et puis, elles aspirent toutes à se détacher pour un temps du poids d’un mari qui, de son côté, ignore parfaitement ce besoin de liberté.

Laissant donc maison et grisaille derrière elles, les voilà en route vers l’Italie pour tout un mois ; un avril enchanté ... Jusqu’à ce que… ?

L’histoire se déroule tout en douceur voire en lenteur, mais les héroïnes sont de fortes personnalités et savoureuses.

Joliesse des descriptions à l’anglaise ; on voit les fleurs et leurs couleurs.

Texte charmant, à déguster sous le soleil printanier. Mais attendez-vous aussi à beaucoup d’humour et de rebondissements.

Ce roman a plus d’un siècle, et pourtant j’ai apprécié sa fraîcheur… pas pris une ride donc.

commander en ligne

14:51 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18 | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poche, littérature étrangère, von arnim |  Facebook |

02/09/2013

Rentrée littéraire en poches

Voici quelques livres lus lors de la rentrée littéraire 2012 et qui viennent de sortir en poche.

Suivez les liens pour les deux premiers.

Quand la lumière décline d'Eugène Ruge, 10/18, roman choral sur la création de la RDA, magistral.

 

La belle amour humour, de Lionel Trouillot, babel

 

"Des vies d'oiseaux", Véronique Ovald, éditions J'ai lu pour le poche

viesd'oiseaux.gifPaloma a fuit sa famille trop conventionnelle pour une vie plus libre. Avec son amant elle squatte des maisons inhabitées des beaux quartiers durant les vacances des propriétaires. Vida Izzara, sa mère, se rend compte qu'elle a occupé la maison familiale et rencontre le lieutenant Taïbo venu enquêter sur cette affaire. Ce sera l'occasion pour Vida de retourner à Irigoy, son village d'enfance, et prendre conscience de la vie trop réglée qu'elle mène. Les quatre personnages principaux sont magnifiquement décrits dans leurs actions et leurs sentiments. De très belles histoires d'amour sur fond de liberté.

09:49 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18, Actes Sud, J'ai lu, Livre de poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre de poche, romans |  Facebook |

28/08/2013

"Train de nuit pour Lisbonne", Pascal Mercier, poche 10/18

 

livre de poche, littérature étrangèreRaimund Gregorius, professeur de lettres anciennes à Berlin, mène une vie rangée, grise. Puis un jour, il découvre par hasard un livre d'Amadeu de Prado, poète portugais. Et il voit sa vie basculer : bouleversé par ce texte qui semble écrit pour lui, il quitte tout du jour au lendemain pour prendre le premier train pour Lisbonne…

Un livre pas toujours facile à lire. Certains passages sont un peu longs. Mais la quête d’identité du héros vous touchera.

Très beau livre qui restera dans la liste de mes romans préférés.

Fabienne.

13:26 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre de poche, littérature étrangère |  Facebook |

16/01/2013

Deux coups de coeur sortis en poche cette semaine

Le premier : 

"Cet instant-là" de Douglas Kennedy dont j'avais parlé en novembre 2011 vient de sortir chez Pocket.

cet instant-là.jpg

 

Le second : "Le dîner" d'Herman Koch, est sorti aux éditions 10/18.

diner.jpg

Si vous les avez ratés en grand format, voilà l'occasion de vous rattraper.

 

Laurence

 

15:30 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans 10/18 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poche, romans |  Facebook |