12/12/2017

En panne d'idées? En voici quelques lectures de Laurence

 

agunzig (1).jpg

Un roman troublant où le personnage principal, ramené de force en Europe pose un regard très critique sur notre société occidentale très égoïste. L'auteur nous laissera-t-il une lueur d'espoir? On retrouve toute la verve de Thomas Gunzig dans ce roman sorti en août.

aux éditions Le diable Vauvert

 

arichesse (1).jpg

Un jeune futur ingénieur doit nettoyer un local rempli de livres pour en faire un snack, or, on est à Alger, et  cet endroit n'est autre que l'ancienne librairie du premier éditeur d'Albert Camus. Un très beau roman qui réfléchit sur la place de la littérature à une époque où le profit l'emporte bien trop souvent dans notre société.

Prix Renaudot des lycéens 2017

aux éditions du Seuil

 

bakhita.jpg

Un roman historique sur une Sainte pas comme les autres. Bakhita raconte l'histoire de cette religieuse, enlevée au Soudan au 19me siècle pour être vendue comme esclave. Véronique Olmi nous offre un histoire romanesque enlevée et très prenante.

Aux éditions Albin Michel

aplace.jpg

Le duo d'auteurs Véronique Biefnot et Francis Dannemark nous offrent en un seul volume deux romans inclassables mais addictifs.

Dans le premier intitulé Place des ombres, Véronique Biefnot nous conte les aventures d'une jeune étudiante attirée malgré elle dans une maison qui semble hantée. Daphné Du Maurié ne renierait pas cette filiation! 

Avec la suite intitulée, Après la Brume, Francis Dannemark nous plonge à nouveau dans un atmosphère  surnaturelle en reprenant certains personnages du premier roman à qui ils fait vivre des aventures qui nous tiennent en haleine jusqu'au bout.

Aux éditions Kyrielle

 

ajoyt.png

Restons dans le surnaturel avec ce roman surprenant d'une auteure française très prometteuse. L'héroïne de ce roman est baignée depuis l'enfance des légendes familiales racontant comment depuis la nuit des temps les femmes aînées de la famille sont touchées de maladie mystérieuse, jamais la même d'une femme à l'autre. Cette jeune femme sait donc qu'un jour elle sera elle-même touchée par une maladie, comme sa mère ou sa grand-mère avant elle sans savoir quand exactement. Le jour où cette maladie se déclare, c'est la recherche  d'un soin approprié ou des raisons de cette maladie qui va donner une raison de vivre à la jeune femme jusqu'à l'acceptation de sa différence.  Un roman original et très bien écrit.

 aux éditions Seuil

 

 

 

18:08 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel, Castor astral, Seuil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seuil, auteur belge, francis dannemark, véronique biefnot |  Facebook |

10/05/2017

Notre sélection de romans pour la fête des mères !

Nous avons fait une petite sélection de romans parus récemment et qui pourraient plaire à votre maman !

Il y en a pour tous les goûts !

Parmi ceux-ci, il y a ceux pour lesquels nous avons déjà fait un billet sur ce blog:

Pour les mamans qui aiment les romans d'amour et d'aventures !

bureau-jardins-étangs.jpg

Dont vous pouvez trouver le commentaire de Nadège ici

 

paramour.jpg

Un très beau roman d'une auteure que j'aime beaucoup ; je vous ai déjà présenté deux romans d'elle, dont Providence qui m'avait beaucoup émue. J'écrirai une petite note de lecture prochainement pour ce nouveau roman paru chez JCLattès en janvier.

 

Pour les mamans qui aiment les romans noirs !

calcaire.jpg

un roman noir dont nous vous conseillons la lecture ici. POUR RAPPEL, nous recevons l'auteure le mardi 30 mai à 19h30.

 

L'attente a été longue mais le voilà enfin, le nouveau roman de Fred Vargas !

fredvargas.jpg

 

Dans les nouveautés, nous avons encore ceci :

 

Pour les mamans qui aiment voyager 

hislop.gif

Magique : le nouveau roman de Victoria Hislop nous entraîne en Grèce sur les traces d'un amour perdu. Richement illustré, Cartes postales de Grèce fait chatoyer les couleurs de la Méditerranée. Dans sa boîte aux lettres, Ellie trouve, semaine après semaine, des cartes postales signées d'une simple initiale : A. Ces cartes ne lui sont pourtant pas destinées. Pourquoi lui parviennent-elles ? Qui est l'expéditeur ? Mystère. Portant l'éclat du ciel grec et l'eau cristalline de la mer, ces missives sortent la jeune femme de sa morosité quotidienne.
Un jour, elles cessent cependant d'arriver. Ellie se sent délaissée, privée de cette bouffée d'oxygène qui la faisait rêver et voyager. Elle prend alors une décision : découvrir ce pays par elle-même. Le matin de son départ, Ellie reçoit un carnet par la poste. L'odyssée d'un homme, le fameux A, y est racontée. Celui-ci observe avec tendresse et générosité les Grecs, leurs coutumes, et ce qui fait le sel de leur quotidien.
Derrière ses observations et ses savoureuses anecdotes se dessine le portrait d'un homme blessé. Pourrait-il encore croire en l'amour ?

 

Pour les mamans qui aiment l'humour déjanté et un peu noir !

icecream.jpg

Nadine Monfils est une artiste belge iconoclaste. Auteur de plus de 60 romans, elle a été l'une des premières femmes publiée à la "Série Noire". Elle a aussi écrit et réalisé un long-métrage, Madame Edouard, avec un casting prestigieux. Elle a reçu de nombreux prix dont le prix Polar au salon Polar & Co de Cognac et le prix Saint-Maur en poche, de la Griffe Noire, pour l'ensemble de son oeuvre. Après Mémé Cornemuse, héroïne récurrente dont la première aventure a connu un immense succès en librairie, Nadine invente un nouveau personnage barré, promis à de nombreuses aventures, Elvis Cadillac.

 

Pour les mamans qui aiment les animaux !

jules2.jpg

Et si maman n'a pas encore lu le premier tome de Jules, il vient de passer en poche !

jules1.jpg

Jules, c'est un chien pas comme les autres puisqu'il est guide pour aveugle. Une belle histoire comme sait nous les conter Didier van Cauwelaert !

 

 Pour les mamans qui n'ont pas beaucoup de temps mais qui aiment lire un peu le soir

voici deux recueils de nouvelles :

mazetti.jpg

À  la question "Êtes-vous mariée?" l'auteure du «Mec de la tombe d'à côté» clame volontiers : "Je suis entre deux mariages…" Ces «Petites histoires» pleines de malice et de dérision vous le diront, on a toujours mille et une raisons de divorcer – ou de le regretter !

michellambert.jpg

Michel Lambert nous fait pénétrer à nouveau dans l'univers chancelant des couples ou des compagnons de route improbables, des secrets douloureux à retardement, des derniers pas que promènent, au fil d'un poignant chant du cygne, ceux qui ne pourront plus jamais se retrouver comme avant, dans l'illusion ou le fantasme, soudain surpris par l'éternel lendemain et sa lumière trop forte et trop blanche.

Un auteur que j'aime beaucoup et qui est déjà venu quelques fois à la librairie: c'est ici pour les détails.

 

 Pour les mamans qui préfèrent les poches.

Bussi.jpg

Pour les mamans qui aiment les suspenses.

Eté 1989. La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d'un ravin de vingt mètres, une voiture route trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n'ont pas eu la même chance. Eté 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente.
Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C'est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l'attend une lettre... de sa mère. Vivante ?

 

bojangles.jpg

Devant leur petit garçon, ils dansent sur "Mr. Bojangles" de Nina Simone. Chez eux, il n'y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c'est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L'amour fou n'a jamais si bien porté son nom.

Pour les mamans qui aiment les histoires d'amour.

 

17/12/2015

On parle de la rencontre à l'Eglise d'Ernage avec Gabriel Ringlet.

conférenceRinglet.jpg

11:12 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rencontre, auteur belge |  Facebook |

23/11/2015

Conférence de Gabriel Ringlet le 14 décembre à 19h30 à l'église d'Ernage

a.png

11:40 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rencontre, auteur belge, conférence |  Facebook |

22/08/2013

"La femme au miroir", E.-E. Scmitt, Albin Michel 2011, poche LGF 2013

femme.jpgTrois destins de femmes à trois époques différentes : Anne, Hannah, Anny; au temps de la Renaissance, dans la Vienne impériale et à Hollywood au XXIme Siècle.

Voici un roman captivant dans lequel vous suivrez avidement les destins de ces femmes en quête de sens dans un contexte socio-culturel qu'elles affrontent pour un destin nouveau.

Je ne suis pas une fan de l'auteur, mais ce titre m'a passionnée.

Coup de coeur à sa sortie en 2011, et en poche pour cette rentrée 2013!

Fabienne.

15:05 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel, Livre de poche | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, schmitt, livre de poche |  Facebook |

17/11/2011

"Et te voici permise à tout homme", Eliette Abecassis

albin michel,littérature française,nouveauté,rentrée 2011,religion

Dans la lignée d'autres romans qu'elle a déjà publié précédemment aux éditions Albin Michel, voici un nouveau roman témoignage de la condition de la femme juive orthodoxe.

Anna, divorcée civilement depuis 3 ans, attend désespérément que son mari lui donne le "guet" qui la délivrera définitivement d'un mariage juif. Mais chantage après chantage, son mari lui délivre un guet "raboté".

Et où l'on voit que la condition de la femme n'est pas meilleure dans la religion juive qui, elle aussi, est manipulée par les hommes pour soumettre les femmes.

Le roman est bien écrit en de courts chapitres qui donnent envie de tourner la page pour connaître la suite.

15:07 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albin michel, littérature française, nouveauté, rentrée 2011, religion |  Facebook |

30/09/2011

Quelques lectures en vrac

Mais non je n'ai pas disparu et oui je lis encore mais j'étais noyée sous les livres scolaires Clin d'œil

 

Voici mes dernières lectures :

 

"Des vies d'oiseaux", Véronique Ovald, éditions de l'Olivier

viesd'oiseaux.gifPaloma a fuit sa famille trop conventionnelle pour une vie plus libre. Avec son amant elle squatte des maisons inhabitées des beaux quartiers durant les vacances des propriétaires. Vida Izzara, sa mère, se rend compte qu'elle a occupé la maison familiale et rencontre le lieutenant Taïbo venu enquêter sur cette affaire. Ce sera l'occasion pour Vida de retourné à Irigoy, son village d'enfance, et prendre conscience de la vie trop réglée qu'elle mène. Les quatre personnages principaux sont magnifiquement décrits dans leurs actions et leurs sentiments. De très belles histoires d'amour sur fond de liberté.

éditions de L'Olivier.

 

 

 

"La confusion des peines", Laurence Tardieu, éditions Stock

confusion.gif

Ce livre, Laurence Tardieu, l'a longtemps mûri. Elle a même demandé à son père la permission de l'écrire. Permission refusée mais transgressée car arrive le moment ou il faut passer outre et dire les choses. Or dans la famille Tardieu, rien ne se dit. Il faut garder les apparences et ne pas s'étaler même si toute la presse en parle. Au-delà du fait divers, les pots de vin versé par le père pour obtenir un marché juteux dans les DOM-TOM, l'auteur parle de sa relation avec la mère mais surtout avec le père. Les souvenirs d'enfance lui reviennent, les bons comme les mauvais mais finalement toutes les épreuves traversées n'ont fait que renforcer l'amour que la fille porte à son père.

Je ne sais si le père a finalement lu le livre, mais je serais fière d'avoir une fille comme Laurence Tardieu.

 

 

"Tuer le père", Amélie Nothomb, Albin Michel

amélie.gif

 

Je lis Amélie Nothom tous les deux ans, donc c'était cette année. Le roman est bien construit, les personnages sympathiques, l'histoire pas mal et la chute surprenante comme toujours. Rien à redire. Une heure et demi de lecture parsemée de l'un ou l'autre mot "intello" parce que c'est Amélie mais si je vous le résume il n'y a plus de plaisir donc je m'abstiens.

12:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel, L'Olivier, Stock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rentrée 2011, stock, l'olivier, albin michel, auteur belge, auteur français |  Facebook |