17/02/2011

Comment peut-on être belge?

"Comment peut-on être belge?", c'est la question que Charles Bricman, journaliste et directeur du service juridique de l'ULB, nous pose. Comment avoir un sentiment de patriotisme vis-à-vis d'un pays qui se tient continuellement sur le fil du rasoir et que d'aucuns décrivent plutôt comme une création politique que comme une nation ayant ses racines dans une seule histoire. Nous vivons dans un pays qui fût un courant d'air militaire.

 

etre-belge-charles-bricman.jpg

 

 

Charles Bricman entend "tenter de comprendre pour aider à comprendre". Il retrace l'évolution de notre vie politique et de sa bipolarité depuis les années 1970 en ponctuant son propos de retours en arrière, jusqu'en 1831, afin de nous faire comprendre le pourquoi de l'impasse actuelle.Il nous propose de mieux cerner le passé afin d'envisager au mieux l'avenir - s'il existe- de notre pays.

Nous avions déjà constaté lors de la parution en novembre de "L'histoire de la Belgique pour les nuls", que les belges francophones, et les jeunes en particulier, ne connaissaient pas bien notre pays. Il est vrai qu'à l'école, mais également à l'Université, il n'existe que peu ou prou de cours d'histoire consacré à l'histoire politique de la Belgique dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Le livre de Charles Bricman est donc à lire et à conseiller pour remettre ses connaissances à jour et avoir sur notre pays un regard pertinent.

Cynthia

Comment peut-on être belge?, Charles Bricman, Flammarion, coll. "Café Voltaire"

13:29 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Essais, Flammarion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auteur belge, belgique, nouveauté, société |  Facebook |

Commentaires

Petite précision périphérique : Charles Bricman n'est plus directeur juridique de l'ULB...

Je confirme qu'il s'agit d'un excellent livre, très littéraire, qui permet de prendre du recul en tirant vers le haut. Cela change...

Bonne continuation,

Alexandre

Écrit par : ribadière | 17/02/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.