18/02/2011

"Le rêve entouré d'eau" de Bernard Chapuis

 

reve.gif

 

Voilà un livre que j'ai lu quand il est sorti chez Stock en août 2009 mais dont on n'a pas beaucoup parlé et pourtant il mérite qu'on lui donne sa chance. En effet l'histoire est très agréable et le roman est bien écrit.

Quatre amis ont un jour recueilli les quatre enfants d'un couple disparu dans un accident. Ils passent chaque été au Cap-Ferret et cette année, chaque adulte va raconter l'histoire d'un objet auquel il était attaché mais qu'il a perdu. Finalement pourquoi ne pas partir à sa recherche? Voilà donc Talbeau, Valentine, Luca et Bichot partis à la recherche qui d'une selle de cavalier indien, d'un lit Ernest Boiceau, d'une tacouba ou encore du matsu des Kotani.

L'auteur distille du rêve, de l'aventure et de l'humour dans un roman d'amitié et de voyage que l'on quitte avec regret.

Ce roman a reçu le "Prix des Deux Magots" en 2010 (prix créé en 1933)

Laurence

13:30 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard, poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poche, gallimard |  Facebook |

17/02/2011

Comment peut-on être belge?

"Comment peut-on être belge?", c'est la question que Charles Bricman, journaliste et directeur du service juridique de l'ULB, nous pose. Comment avoir un sentiment de patriotisme vis-à-vis d'un pays qui se tient continuellement sur le fil du rasoir et que d'aucuns décrivent plutôt comme une création politique que comme une nation ayant ses racines dans une seule histoire. Nous vivons dans un pays qui fût un courant d'air militaire.

 

etre-belge-charles-bricman.jpg

 

 

Charles Bricman entend "tenter de comprendre pour aider à comprendre". Il retrace l'évolution de notre vie politique et de sa bipolarité depuis les années 1970 en ponctuant son propos de retours en arrière, jusqu'en 1831, afin de nous faire comprendre le pourquoi de l'impasse actuelle.Il nous propose de mieux cerner le passé afin d'envisager au mieux l'avenir - s'il existe- de notre pays.

Nous avions déjà constaté lors de la parution en novembre de "L'histoire de la Belgique pour les nuls", que les belges francophones, et les jeunes en particulier, ne connaissaient pas bien notre pays. Il est vrai qu'à l'école, mais également à l'Université, il n'existe que peu ou prou de cours d'histoire consacré à l'histoire politique de la Belgique dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Le livre de Charles Bricman est donc à lire et à conseiller pour remettre ses connaissances à jour et avoir sur notre pays un regard pertinent.

Cynthia

Comment peut-on être belge?, Charles Bricman, Flammarion, coll. "Café Voltaire"

13:29 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Essais, Flammarion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auteur belge, belgique, nouveauté, société |  Facebook |

15/02/2011

En compagnie de Bernard Tirtiaux

prelude.aspx.gif

 

Hier soir nous avons eu la chance d'assiter à la présentation du nouveau roman de Bernard Tirtiaux intitulé  "Prélude de cristal" organisée par les éditions JC Lattès.

La rencontre avait lieu au  http://www.harpcenterbrussels.com  à Saint-Gilles.

Bernard Tirtiaux nous a lu des extraits de son roman dont le thème est une histoire d'amour entre une harpiste allemande et un souffleur de verre belge à la fin du 19° siècle. Les extraits nous ont laissé entrevoir un roman bien écrit et au souffle romanesque prenant.  L'auteur nous a confié que son inspiration venait de sa rencontre avec la harpiste Maria Palatine.

Maria Palatine était d'ailleurs présente pour l'accompagner à la harpe dans des mélodies de sa composition.

Textes et mélodies se sont donc entrecroisés à plusieurs reprises puisque, outre ce roman, Bernard Tirtiaux sort également un recueil de poésie chez le même éditeur. Son fils Grégoire, guitariste-compositeur,  a pour l'occasion, composé des mélodies pour deux textes que Bernard Tirtiaux nous a chantés accompagné au saxophone par Yvan, son autre fils.

lueur.jpg

Nous vous reparlerons certainement encore de ces livres qui seront disponibles à partir de jeudi à la librairie.

Laurence

 

11/02/2011

Les vacances d'un serial killer - Nadine Monfils

Nadine Monfils récidive et nous emmène cette fois-ci encore dans son univers complètement déjanté et... à la mer du Nord!

La famille Destrooper a en effet décidé de passer ses vacances à l'hôtel des mouettes mais rien ne se passe comme prévu! En plus des désagréments hoteliers (pas de vue sur la mer, supplément de prix pour la caravane de Mémé Cornemuse), d'étranges clients se croisent dans cet hôtel. Tout cela serait encore bon enfant s'il ne fallait compter sur les cadavres que les Destrooper sèment et retrouvent sur leur route...Il n'y a peut-être que les enfants, Steven et Lourdes, qui se rendent compte que quelque chose "cloche" autour d'eux.

Il vous faudra attendre encore quelques jours pour découvrir les aventures de Josette, Alphonse et leur famille, ce livre ne sortant que le 17 février mais nous vous en reparlerons sans nul doute!

Cynthia

Les vacances d'un serial killer, Nadine Monfils, Belfond

17:47 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Policier - thriller, Prochaines sorties | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : auteur belge, belgique, nouveautés, vacances |  Facebook |

08/02/2011

"Suivez mon regard" Institut du Patrimoine wallon

 



250_160_d55db4af155eec1d2d1df4871b3d783c-1296827522.jpg

 

L'Institut du Patrimoine wallon vient de sortir, sous la direction d'Armel Job et de Christian Libens, un recueil de nouvelles écrites par des auteurs francophones wallons et illustrées par des artistes wallons également.

Notre belle ville de Gembloux compte plusieurs écrivains de renom dont Jean-Pierre Verheggen et Michel Torrekens qui se sont prêtés au jeu d'écrire un texte sur Gembloux.

Pareil à lui-même, Jean-Pierre Verheggen nous conte de manière rocambolesque l'histoire de la décapitation de la statue de Sigebert. A travers une enquête rondement menée, c'est l'histoire médiévale de Gembloux qui nous est présentée. Son texte est illustré d'un dessin d'André Mohimont.

La nouvelle de Michel Torrekens qui s'intitule "Gembloux, ma planète" prend le point de vue d'un homme qui vient de décéder. Il nous raconte sa ville à partir de quelques réflexions sur l'évolution de celle-ci depuis sa naissance à la maternité "Reine Astrid" jusqu'à sa mort. L'artiste, Daniel Legrand, par une très belle compostion réalisée à l'aquarelle nous montre quatre monuments remarquables de Gembloux.

Télétourisme a tourné une séquence avec Jean-Pierre Verheggen à propos de ce livre dans notre librairie :

http://www.youtube.com/teletourisme#p/u/1/GAc7HXSO-io

 

Laurence

05/02/2011

A offrir à tous les parents trop pressés...

calin.jpg

En lisant cet album d'Emile Jadoul, j'ai eu un petit pincement au coeur. Je cours toute la journée. Je rentre assez tard le soir et de peur que mes enfants n'aient pas leurs heures de sommeil,  je n'accorde pas assez de temps aux câlins et aux histoires. Je ne suis certainement pas la seule maman dans le cas et je connais des papas qui courent beaucoup aussi. Bon merci Emile, je vais faire plus attention, promis!

Laurence

 

Emile Jadoul, Câlin express, Pastel, 12.50€

à partir de 4 ans

12:37 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans album de jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nouveautés, ecole des loisirs |  Facebook |

03/02/2011

"L'Enfant allemand" - Camilla Lackberg

 

images.jpg

 

Erica, jeune mère, jeune épouse et écrivain à succès de romans policiers, retrouve des journaux intimes de sa mère, Elcy, une brassière couverte de sang et une médaille arborant un signe nazi qu'elle montre à un professeur d'histoire à la retraite, Erik Frankel. Celui-ci sera assassiné quelques jours plus tard, ce qui conduit Erica à mener l'enquête dans le passé de sa mère, qui a fréquenté Erik dans sa jeunesse, parallèlement à celle des collègues de son mari, inspecteur de police en congé de paternité.

Les deux enquêtes se concentrent autour d'un groupe d'amis de jeunes suédois dont faisait partie Elcy et Erik, ayant acceuilli en son sein un jeune résistant norvégien fuyant le régime nazi. En raconter plus serait un crime en soi...

On retrouve dans "L'Enfant allemand" toute la saveur des policiers suédois mais également quelques personnages-types, notamment dans le chef des policiers: une femme, un paresseux, un "petit chef",...Cette enquête n'est cependant pas des plus noires et les personnages gravitant autour du couple d'enquêteurs apportent une touche de chaleur et d'humanité à ce roman que je conseille ardemment.

11:09 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Policier - thriller | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actes sud, espionnage, nouveautés, roman |  Facebook |