30/10/2011

"Le domaine des murmures", Carole Martinez

martinez.aspx.gif Tout le monde en parle alors j'ai voulu le lire. Je ne regrette pas. Ce livre est magnifique. Bien écrit, belle histoire. Le bruit et la fureur des croisades, la piété des humbles, l'auteur nous fait voyager dans le temps. Nous partons dans un moyen-âge où les femmes n'étaient que des monnaies d'échange et n'avaient pour liberté que de rentrer dans les ordres pour échaper à un destin qu'elles ne choisissaient pas. Mais cette liberté est toute relative comme l'héroïne en fait cruellement l'expérience et l'ascendant qu'elle a depuis son reclusoir la fait encore plus prisonnière qu'elle ne l'imaginait.

A lire sans aucun doute.

 

De la même auteure : "Le coeur cousu".

 

12:06 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gallimard, littérature française, nouveauté, roman, rentrée 2011 |  Facebook |

27/10/2011

"L'indésirable" de Sarah Waters

waters.aspx.gif

J'ai lu ce livre en octobre de l'année passée. Si je ne vous en avais pas parlé à cette époque, je vais le faire certainement maintenant qu'il est sorti en poche.

Voici ce que j'en disais à l'époque et je ne me renie pas!

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/10/1...

 

 

éditions 10/18,

11:56 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auteurs étrangers, poche, nouveauté |  Facebook |

11/10/2011

"La belle amour humaine", Lyonel Trouillot

trouillot.gif

Anaïse vient à Haïti pour enquêter sur son père qu'elle n'a pas connu. Le guide qui l'emmène au village natal du père lui explique qu'il faut qu'elle laisse ses préjugés d'occidentale pour apprendre à vivre comme au village. Là règnent l'amour, la joie de vivre, le respect de l'autre. La terre appartient à tous et nul ne peut se l'approprier au détriment des autres. Le père d'Anaïse, enfant d'un homme d'affaire véreux qui avait pour seul ami un général violent, en a pris conscience et s'est enfui.  Durant tout le trajet, le monologue du guide nous pose cette question cruciale : "Quel usage faut-il faire de sa présence au monde?".

Alors qu'on pourrait craindre que l'artifice du monologue n'endorme le lecteur, il n'en est rien. Au contraire, ce monologue fait d'interpellations, d'exclamations, est très vivant et finalement s'adresse autant à Anaïse qu'à nous lecteur. C'est un roman magnifique doté écrit de manière très poétique.

Un très bon roman de cette rentrée littéraire.

09:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : actes sud, littérature française, haïti, rentrée 2011, roman |  Facebook |

06/10/2011

"Le bison", Catharina Valckx, Ecole des loisirs

bison.gif

 

Après "Haut les pattes" voici de nouvelles aventures de notre ami Billy le hamster au pays des cow-boy. Cette fois-ci Billy veut attaper un bison au lasso. Il faut d'abord s'entrainer un peu avec Jean-Claude le ver de terre. Mais franchement, a-t-on jamais vu un minuscule hamster attraper un bison. Peut-être, qui sais?

14:58 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Ecole des loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : albums de jeunesse, ecole des loisirs, enfance, rentrée 2011 |  Facebook |

"La malédiction de l'Abbé Choiron", Armel Job

C'est l'un des premiers romans d'Armel Job que les éditions Weyrich ont décidé de rééditer dans leur nouvelle collection "Plumes de Coq"dont le but est de défendre des auteurs wallons connus ou non.

L'histoire se passe dans les années 1950 dans un village en Ardenne. Le nouveau curé s'installe dans le village et apprend à connaître ses ouailles.

Voici l'avis d'un lecteur assidu de la librairie :

"Ce que j'ai aimé :

- Les expressions qui me rappellent ma jeunesse à Lonzée dans une famille villageoise comme les autres. J'ai grandi en sagesse, en Wallon et en Français. J'emploie encore le "on va manger dans la grande place" pour le living. Après tout, entre le Wallon francisé et le franglais, j'ai choisi.
- Inocin 14. j'ai appris quelque chose. J'ai demandé à mon épouse, nous croyions tous les deux que ceci se référait à la guerre 14-18. Je ne connaissais pas le nombre de papes ayant choisi ce prénom.
- le rappel de ce que j'ai connu dans ma jeunesse. Je confirme qu'on communiait au banc, qu'on ne pouvait toucher l’hostie. L'enfant de chœur tenait un plateau au niveau du menton du communiant "au cas où". Les processions étaient suivies par tous, même les athées, parfois avec un petit sourire. Mais, il ne fallait pas rater la réunion au café de l'église après !
- les relations entre voisins et fermiers sont tout à fait crédibles.

Ce que j'ai moins aimé ?

Eh bien, l'auteur en parle dans l'interview, il ne fait pas parler les acteurs en Wallon mais en Français à la sauce wallonne. Ca passe peut-être mieux en France, mais chez un Wallon de Wallonie, ça passe moins,ça fout en l'air la spontanéité des dialogues. Ce n'est pas crédible du tout. Il n'est pas possible de s'imaginer les personnages parlant cette langue. Et là, je préfère 1000 fois Arthur Masson."

 

Voilà un avis bien tranché. Personnellement, moi qui suis une citadine, je trouve les dialogues très amusant à lire sans doute, justement, parce que je n'ai pas la connaissance du wallon. J'ai découvert également une époque et un monde que je ne connaissais pas.

Armel Job doit également sortir un nouveau roman en janvier, ce sera l'occasion de le recevoir à la librairie. A suivre donc.

Laurence

14:15 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Weyrich | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur belge, l'avis de jacquy, weyrich |  Facebook |

04/10/2011

"Le plus malin", Mario Ramos

Et voilà une libre adaptation du petit chaperon rouge et consorts bien amusante que l'on doit à Mario Ramos.

ramos.gif

 

Le loup (toujours lui!) rencontre le petit chaperon rouge dans les bois. Il lui dit de profiter du beau temps pour cueillir quelques fleurs avant d'aller voir sa grand-mère. Pendant ce temps-là il court chez la grand-mère qui ne s'y trouve pas, enfile sa robe de nuit et sort pour effacer ses traces. Oui mais voilà, c'est sans compter le courant d'air qui referme la porte et laisse le loup dehors en robe et bonnet de nuit rose. Lisez la suite, vous verrez qui est le plus malin!

éditions Pastel de l'Ecole des loisirs.

14:40 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Pastel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albums de jeunesse, pastel, ramos, ecole des loisirs |  Facebook |

02/10/2011

Des sorties en poche

"La Peur du paradis", Vincent Engel, Le livre de poche.

paradis.gifQue vous ayez lu "Retour à Montechiarro" ou non, si vous aimez la veine historique de Vincent Engel, vous aimerez ce roman. Début du siècle dernier, dans les Pouilles, Basilio et Lucia s'aiment, mais ce sont des serments d'enfants qui vont être brisés par l'Histoire. On est porté par le souffle romanesque de l'histoire jusqu'à la fin. Un tout bon roman.

 

 

 

"Le coeur régulier", Olivier Adam, Points.

adamo.gifJe vous en avais parlé lors de sa sortie en septembre de l'année passée si vous l'avez manqué à cette époque, voilà de quoi vous rattraper. 

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/08/1...

 

 

 

"Ce que je sais de Vera Candida", Véronique Ovaldé, J'ai lu.

ovaldé.gif

Apparemment nous n'avions pas publié d'article pour ce roman lors de sa sortie en septembre 2010, pourtant Cynthia l'a lu et l'a conseillé régulièrement. Donc si vous ne l'avez pas lu en 2010, vous pouvez le faire en 2011 grâce au poche. Un tout bon roman, histoire de femmes sur trois générations dont la dernière va briser le destin.

L'auteure vient de sortir son nouveau roman aux éditions de l'Olivier, on vous en parle là : http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2011/09/3...

13:46 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans J'ai lu, Livre de poche, Points - Seuil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur français, auteur belge, rentrée 2011, poche |  Facebook |