01/12/2013

Marilyn désossée, Isabelle Wéry, Maelström

marilyn.jpg

 

Le quatrième roman sélectionné pour le Prix Rossel 2013 est un roman assez particulier car l'auteure a fait une grande recherche linguistique.

Le roman est divisé en trois parties qui racontent la vie d'une fille appelée Marilyn Turkey. 

La première partie intitulée "Premiers os : j'ai 6-8 ans", raconte son enfance comme le ferait un enfant : sa maison, son frère, l'école et les amies dont une autre fille s'appelant Marilyn qu'elle aime.

La deuxième partie, "Deuxième os : j'ai 25 ans", la narratrice découvre la sexualité et vit des expériences pour le moins surprenantes.

La troisième partie, "Troisième os : je suis ici et maintenant", est plus douce et plus touchante. Elle parle de son mariage, d'un deuil. C'est aussi une partie un peu plus compréhensible.

En effet, la particularité principale de ce livre est le travail important que l'auteure a fait sur la langue d'un point de vue sémantique et formel.

Elle joue avec les mots, mêle la prose et la poésie, invente des mots, joue avec les polices de caractères.

Livre surprenant donc mais intéressant pour le travail de l'auteure.

Peut-être aura-t-il le Prix Rossel 2013?

 

 

Les commentaires sont fermés.