23/04/2014

Communiqué de presse de l'association des libraires au sujet de l'opération "Je lis dans ma commune"

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Gérée par l'asbl Texto, l'opération "Je lis dans ma commune" a pour mission de promouvoir le livre et la lecture. A l'occasion de cette manifestation, des chèques-livres sont offerts aux participants. Or le SLFB (syndicat des libraires francophones de Belgique) a décidé, lors de son conseil d’administration de ce 22 avril de ne pas accepter les chèques émis à l’occasion de l'édition 2014 de l’opération « Je lis dans ma commune ».

Pourquoi ?

Début avril, les organisateurs d’événements littéraires dans le cadre de « Je lis dans ma commune » ont reçu les chèques-livres traditionnellement remis aux participants de ces rencontres. Petit problème : ces chèques étaient émis par une SPRL nommée « La Librairie du web » (LLDW) et non plus, comme c'était le cas depuis des années, par Sodexo. Plusieurs bibliothécaires nous ont interpellés à ce propos.

« La librairie du web » ? C’est une société créée par Luc Pire en 2010 sous le nom de « Je lis dans ma commune » ! Celle-ci a changé de nom en décembre 2013 pour devenir « La librairie du web ». Son siège social est situé à Liège, 26 rue César Franck, à la même adresse que l’asbl Texto et que les éditions Luc Pire.

Pourquoi Texto s’est-elle tournée vers « la librairie du web » pour émettre des chèques-livres ? Parce que Sodexo n’a pas voulu renouveler le contrat habituel en raison de subsides payés a posteriori à l'asbl Texto. Pourquoi cette exigence n'a-t-elle pas pu être rencontrée cette année?

Combien de chèques ont-ils été émis ? Les chiffres ne sont pas certains mais on parle de  8500 chèques d’une valeur de 10€.

Ces 85.000€ de chèques font partie d'un budget de 200.000€ reçu par Texto pour organiser cet événement. Trois pouvoirs différents subventionnent l’opération. La région wallonne pour 100.000€, la région bruxelloise pour 60.000€ et la Fédération Wallonie-Bruxelles pour 26.000€. A cela s'ajoute un support financier de 14.000€ de la Loterie Nationale et 25.000€ d'échanges publicitaires.

Deux réunions ont été organisées pour essayer de trouver une solution à ce problème évident de conflit d'intérêts, la deuxième au sein du cabinet de la Ministre Fadila Laanan.

La solution proposée par Texto était que les chèques-livres émis par LLDW soient aussi valables dans les librairies labellisées par la Fédération Wallonie-Bruxelles puisque apparemment il était impossible de récupérer ces chèques qui venaient d’être distribués.

Le CA du SLFB s’est montré méfiant vis-à-vis de cette solution dont les détails pratiques étaient compliqués:

-        méfiant vis-à-vis de la société émettrice de ces chèques: cette société vient de lancer son site web ce 23 avril, pourra-t-elle honorer ses engagements dans quelques mois ?

-        méfiant vis-à-vis de la fiabilité et du nombre réel des chèques émis, ainsi que sur le système de validation des chèques en librairie.

-        méfiant vis-à-vis des propositions de l’asbl Texto. Celle-ci nous promettait de nous rembourser les chèques-livres lorsque les subsides auraient été entièrement payés par les différents pouvoirs de tutelle.  A quelle date ? dans pas moins de 10 mois nous a-t-on laissé entendre. C'est beaucoup trop pour nos trésoreries.

-        méfiant car depuis le début des discussions, les liens entre l'asbl Texto et LLDW n'ont pas été clairs.

Le SLFB se soucie de l'intérêt de toutes les associations et bibliothèques qui ont reçu ces chèques-livres. Ils ne seront valables que sur LLDW. Le site de cette « librairie » est éloquent. Il ne propose qu'un nombre très limité de références issues d’un seul fournisseur, Interforum.

La seule solution valable serait que ces chèques-livres soient récupérés par l’asbl Texto et que des chèques-lire soient émis par une société tierce qui n’a pas d’intérêt direct dans l’affaire.

Le SLFB espère être consulté préalablement pour l’opération 2015 de « Je lis dans ma commune ».

Le CA du SLFB remercie le cabinet de la Ministre Laanan pour ses efforts dans la recherche d’une solution.

                                                                                                                                                              Régis Delcourt

                                                                                                                                                             Président du SLFB

17:46 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : librairie, vente en ligne |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.