18/04/2016

C'est du belge (1) : Le grand cerf, Nicolas Marchal, Weyrich

En ce mois d’avril, les blogueuses Anne* et Mina** proposent de nous intéresser à la littérature belge. Dans ce cadre, notre club de lecture de ce mardi 19 avril sera consacré à la découverte de l’œuvre de Guy Goffette. Mais, pour l’heure, c’est Nicolas Marchal que nous vous proposons de (re)découvrir avec son nouveau roman : Le Grand Cerf.

grand cerf.jpg

Si vous avez relevé votre courrier ce matin, vous avez peut-être été déçu de ne pas y trouver la bonne nouvelle attendue. Peut-être vous demandez-vous pourquoi vous ne recevez que factures et publicités ? Et si votre facteur faisait le tri et subtilisait les lettres qui pourraient vous rendre heureux ? Y avez-vous déjà songé ? Non ? Eh bien, le narrateur du Grand Cerf y a bien réfléchi, lui, et il en est certain : s’il n’a pas encore reçu de réponses positives pour la publication de son deuxième roman, c’est que son facteur les lui vole.

D’ailleurs, tout le monde se ligue contre lui : sa femme, qui pouvait l’écouter les yeux brillants déclamer des pages d’écriture au début de leur relation, le harcèle pour qu’il passe l’aspirateur ou change les couches du petit (alors que, franchement, un Grand Ecrivain tel que lui n’a-t-il rien de mieux à faire ?!) ; quant à son fils, il le désespère en lui demandant inlassablement la chanson du Grand Cerf (on rit beaucoup à l’analyse de ce classique enfantin) et en affirmant son désir de devenir chasseur.

Un roman très drôle et très belge, à découvrir si vous avez envie d’une bonne tranche de rire !

Le Grand Cerf, Nicolas Marchal, Weyrich. Commande en ligne

 

* https://desmotsetdesnotes.wordpress.com/

** http://monsalonlitteraire.blogspot.be/

14:51 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Romans, Weyrich | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature belge, écrivain, drôle |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.