27/11/2013

"Max, en apparence", Nathalie Skawronek, Arléa

max.jpeg

commander en ligne

De famille juive, l'auteur voudrait se souvenir de son grand-père, Max. De cet homme mystérieux, qui a été déporté pendant la guerre, Nathalie Skowronek, sait très peu de choses. Ayant perdu sa première femme durant la guerre, il a abandonné sa deuxième femme et sa fille, née après la guerre, pour vivre en Allemagne où il gérait des affaires d'import-export avec l'Allemagne de l'Est. L'auteure l'a connu au temps de sa splendeur, quand riche, il l'emmenait en vacances dans sa maison de Marbella. Elle se souvient qu'il était tatoué comme tous les juifs déportés mais n'arrive pas à se rappeler la combinaison de chiffres qu'elle a lu pourtant plus d'une fois sur son bras.

Ce livre est l'aboutissement d'une enquête auprès des gens qui l'ont connu et qui ont bien voulu lui en parler : sa grand-tante, des amis, sa mère aussi malgré la souffrance qu'elle a ressentie d'avoir été abandonnée par son père. Enquête qui a été complétée par des recherches de documents auprès des archives concernant les juifs déportés, des livres qui mentionnaient des personnes que son grand-père avait côtoyées. 

Au final, l'auteur conclut qu'elle ne pourra jamais arriver à une histoire complète de son grand-père car il y a trop de zones d'ombre. Elle n'aura pu que se faire une "idée" de Max, ce grand-père qu'elle a visiblement beaucoup aimé.

Ce livre bien écrit malgré quelques passages répétitifs se situe entre le roman et le récit.

Peut-être aura-t-il le Prix Rossel 2013 ?

21:12 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Arléa, Prix Rossel, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : prix rossel 2013, littérature belge |  Facebook |

"Mon corps mis à nu", Stéphane Lambert, Les impressions nouvelles

corpsnu (1).jpeg

commander en ligne

Deuxième ouvrage sélectionné pour le Prix Rossel 2013, "Mon corps mis à nu" est un récit; celui d'un homme qui se cherche et qui retourne dans son enfance et les expériences qu'il y a vécues pour se définir. Cet exercice qu'il met par écrit est une sorte de rédemption, lui permet de s'accepter tel qu'il est.

Certains passages sont crus et pourraient être dérangeants mais ils sont nécessaires pour se trouver et se définir. Le regard de l'auteur sur le père, homme transparent, "flasque" dit l'auteur, sur la mère, "castratrice" et qui ferme les yeux sur la malveillance d'un tiers envers l'enfant et sur la découverte de sa sexualité, rien ne nous est épargné.

Un livre que je n'aurais sans doute pas lu parce que mes choix ne vont pas ce genre de littérature mais c'est bien écrit et on est touché par les expériences de l'auteur.

Peut-être aura-t-il le Prix Rossel 2013?

25/11/2013

Un long moment de silence, Paul Colize, éd. La manufacture des livres.

 

 

téléchargement.jpeg

 

D'emblée l'auteur nous prévient que ce que nous allons lire est un thriller puisqu'il l'écrit sur la couverture. Et pourtant j'ai trouvé plus que cela dans ce livre. En effet, c'est l'histoire d'un peuple et de ce qu'il a enduré à une certaine époque ainsi que les moyens qu'il a mis en place après pour vivre avec ça qui nous est conté. Durant la guerre des familles, des jeunes couples ont été séparés, ces événements ont influencé la vie des survivants et des générations suivantes.

En 1954, Stanislas, la soixantaine aujourd'hui, a perdu son père dans un attentat qui a fait plus de 16 morts au Caire. Pour exorciser la perte d'un père qu'il n'a pas connu et après beaucoup de recherches à travers le monde, il écrit un livre, avouant dans celui-ci qu'il n'a pas trouvé les raisons de cet attentat tout comme les services secrets étrangers qui s'étaient penchés sur la question à l'époque. Suite à une émission télévisée à laquelle il participe pour présenter son livre, un inconnu lui donne un nouvel indice qui va lui permettre de remettre en perspective son enquête.

Un très bon livre, bien écrit d'un point de vue littéraire et efficace par la forme, avec des personnages attachants. Jusqu'au bout on est tenu en haleine, à chaque fois que l'on croit avoir trouvé la solution, on découvre que ce n'est pas le cas.

commander en ligne / commander l'ebook

 

Peut-être aura-t-il le prix Rossel 2013 ?

08:53 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Policier - thriller, Prix Rossel, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rossel, auteur belge, thriller |  Facebook |

12/11/2013

Le prix Victor Rossel 2013

Je vous en parlais il y a quelques jours, voici le lien vers le site du Soir pour consulter en ligne les articles mais vous pouvez venir à la librairie chercher le dossier spécial. Il y sera disponible gratuitement à partir de mercredi.

10:38 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Prix Rossel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature belge, rossel |  Facebook |