15/04/2011

Littérature scandinave

Quand on pense littérature scandinave, on pense principalement aux romans policiers. Vous connaissez certainement Stieg Larsson et sa série "Millénium" ou encore Camilla Läckberg, auteur de romans policiers très noirs. Henning Mankell, qui est sans doute le premier auteur à s'être fait connaître dans les pays francophones grâce à des romans policiers d'une grande qualité, a depuis longtemps montré qu'il était capable d'écrire autre chose.

Outre les auteurs de polars, on publie beaucoup d'autres auteurs scandinaves et force est de constater qu'ils peuvent avoir beaucoup d'humour également.

Voici quelques unes de mes lectures récentes ou pas d'auteurs des pays nordiques :

 

Mazetti 1.gif

Katarina Mazetti, auteur du "Mec de la tombe d'à côté", auteure suédoise. J'ai lu ce livre quand il est sorti en poche en avril 2009 et j'avais bien aimé l'histoire de cette femme et de cet homme vivant dans des sphères totalement différentes et tombant amoureuses grâce à un sourire échangé dans le cimetière qu'ils fréquentent régulièrement. Situations cocasses, personnage défasé par rapport au milieu de vie de l'autre. L'humour et la tendresse sont très liés dans ce roman.

L'auteur vient de sortir la suite intitulé Le caveau de famille chez Gaia et Entre Dieu et moi, c'est fini en Babel, la collection poche des éditions Actes Sud.

Mazetti2.gifmazetti3.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois lectures plus récentes :

 

 

vieux.gif

 

 

Allan, qui a atteint l'âge de 100 ans, ne veut absolument pas que la maison de retraite où il passe des jours bien ennuyeux lui fasse une fête d'anniversaire.   Il s'enfuit en pantoufles par la fenêtre. Non content de cela il vole une valise dans la gare des bus et prend le premier car pour nulle part. Evidemment la valise ne contenait pas que des vêtements et le voilà donc poursuivi par des malfrats à travers la Suède. Mais Allan n'est pas un vieillard comme les autres, il a, au début du siècle appris la technique des explosifs et, grâce à son talent d'artificier, côtoyé les plus grands de ce monde. L'auteur nous ouvre à un monde déjanté et plein d'humour. A lire!

Jonas Jonasson, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Presse de la Cité

 

 

hors service.jpg

 

 

 

Eva-Lena est une enseignante dont la vie est bien réglée. Que ce soit à la maison avec son mari et ses enfants ou au travail avec ses élèves ou ses collègues, tout doit être parfait, bien organisé. Depuis la rentrée une ancienne amie d'enfance, Aurora, a intégré le corps professoral. Sa vie mouvementée et son comportement perturbe Eva-Lena bien plus qu'il n'y paraît. Un vendredi soir, notre enseignante modèle se laisse enfermer par mégarde dans le local de la photocopieuse. C'est l'occasion pour elle de réfléchir sur ses relations familiales, amicales et professionnelles. Cette situation cocasse et ces personnages a la psychologie très profonde pointent les travers de notre société stressante et des difficultés de l'enseignement.

Solja Krapu, Hors-Service, éditions Gaia

 

submarino.gif

 

 

Voici le premier roman d'un auteur danois, Jonas T. Bengtsson. Nick est un enfant des services sociaux qui a agressé le frère de sa petite amie. Après avoir purgé une peine de prison, il loge dans un immeuble dont les chambres sont louées à des marginaux comme lui. Le lecteur découvre peu à peu que lui et son frère ont vécu une enfance difficile seuls avec leur mère acoolique et un événement tragique qui les a marqué pour toujours. Ils essayent tous les deux de survivre dans un monde violent et marginal.

Un roman dur où l'on entre en apnée et dont il faut du temps pour sortir.

Jonas T. Bengtsson, Submarino, éditions Denoël, collection & d'ailleurs

 

Laurence

10:53 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Denoël, Gaia, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature scandinave, actes sud, gaia, denoël, romans |  Facebook |

12/04/2011

"La terre fredonne en si bémol" - Mari Strachan

terre fredonne.gif

Un premier roman réussi pour Mari Strachan qui nous emmène au Pays de Galle dans le sillage de Gwenni, petite jeune fille de treize ans qui prétend voler et entendre la terre chanter. Personne ne la croit, surtout pas sa mère qui se met souvent en colère contre elle, sans raison apparente. Qu'à cela ne tienne, Gwenni à d'autres préoccupations: elle doit découvrir qui a tué Ifans Evans, berger du coin, coureur de jupons invétéré et père des deux petites filles que Gwenni va garder de temps à autre.

Son enquête a plus d'incidence sur sa famille qu'elle ne le laissait présager et plus Gwenni s'obstine à gratter le passé en recoupant les dires des uns et des autres, plus sa mère semble tomber dans une sorte de folie dont Gwenni a sans doute hérité.

Mélange de conte merveilleux, de roman policier et de saga familiale, "La terre fredonne en si bémol" réhabilite les enfants qui ont trop d'imagination pour être pris au sérieux.

Cynthia

 

La terre fredonne en si bémol

Mari Strachan

Editions Nil

22,70 euros

10:08 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Nil, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enfance, enquête, nouveauté, conte |  Facebook |

05/04/2011

"Rose" - Tatiana de Rosnay

 

index.jpg

Rose est une dame d'une soixantaine d'années qui, pendant que les travaux d'embellissement d'Haussman menacent son quartier, nous raconte par des lettres adressées à son mari décédé quelle fût sa vie. Faisant cela, elle remonte le temps et met au jour à la fois le Paris de son enfance et ses vieux métiers oublliés en même temps que sa vie de femme, entre enfance malheureuse, mariage heureux et quotidien serein de petite bourgeoise. Ce sont des histoires d'amour qu'elle nous livre: celui qu'elle éprouvait pour son mari, celui de cette maison dans laquelle il avait toujours vécu qu'il lui a fait promettre de ne jamais quitter...quelles que soient les circonstances. C'est alors le visage d'une dame déterminée qui apparaît alors au lecteur. Qui sera plutôt une lectrice.

En effet, ce roman ma foi bien écrit est plutôt réservé à un public féminin puisqu'il traite à la fois de moments-clé de la vie féminine (accouchements,...) ainsi que d'intérêts plus légers tels que toilettes, organisation d'un ménage, fleurs et parfums. Son intérêt réside selon moi dans la description d'un Paris-village oublié et d'une époque particulière, celle des grands bouleversements qu'a connu le Second Empire. Par ailleurs, on y retrouve la "patte" de Tatiana de Rosnay, celle que l'on rerouve dans d'autres de ses romans, notamment dans "Elle s'appelait Sarah", à savoir que l'auteur aime construire son récit à partir d'un lieu de vie précis, généralement un appartement, qui peut être considéré comme un pesonnage à part entière.

 

Cynthia

 

Tatiana de Rosnay, Rose, éd. Héloise d'Ormesson, 21,70 euros

10:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Héloise d'Ormesson, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romans feminins, société, paris |  Facebook |

31/03/2011

"Passé sous silence", Alice Ferney

aliceferney.jpg

Ce livre est sorti en septembre chez Actes Sud et je n'avais pas pris la peine de le lire car l'histoire ne me tentait pas. L'auteur raconte sous forme de fiction l'histoire de ce jeune officier français qui a tenté d'assassiner le général de Gaulle au moment de la guerre d'indépendance d'Algérie. 

Je viens de le lire car une amie me l'a offert dédicacé par Alice Ferney qui était de passage du côté de Brest.

Eh bien ce livre m'a plu. D'une part, et j'aurais dû le savoir, il est très bien écrit; il y de magnifiques passages d'écriture.

D'autre part, la manière qu'a Alice Ferney de raconter l'Histoire fait passer les personnages du côté de la mythologie. L'auteur a, en effet, modifié les noms ce qui ajoute à la prise de distance par rapport à l'Histoire et en accentue ce côté tragique.

C'est une véritable tragédie qui se joue entre ce jeune officier muré dans son projet d'assassinat et ce général trop sûr de lui.  Où est la part d'orgueil et la part d'honneur?

Laurence

 

De la même auteure, je vous recommande "L'élégance des veuves", "Grâce et dénuement" et "Paradis conjugal".

12:11 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actes sud, roman, rentrée 2010 |  Facebook |

01/03/2011

"Les liaisons ferroviaires" Jean-Pierre Martin

liaisons.jpg

L'amour au temps du TGV et de la vitesse en toute chose, il fallait en faire un livre et l'auteur a relevé le défi avec brio. Les couples se font ou pas sous l'oeil attentif d'un ethnologue qui mène l'enquête sur le "nouveau désordre amoureux".

Dans cet espace confiné entre la voiture 16 et la voiture-restaurant, nous rencontrons une psychanalyse qui ne peut s'empêcher d'écouter son prochain même quand elle n'est pas "en service", un contrôleur qui aime apporter du réconfort ou encore Enzo le séducteur. Les quelques heures de voyage de ce petit roman nous font passer un agréable moment.

Laurence

Aux éditions Champ Vallon, 17€

Des mêmes éditeurs : "Ego Tango", prix Rossel 2010 et coup de coeur de la librairie.

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/08/1...

 

13:39 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Champ Vallon, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : champ vallon, nouveauté, roman |  Facebook |

18/02/2011

"Le rêve entouré d'eau" de Bernard Chapuis

 

reve.gif

 

Voilà un livre que j'ai lu quand il est sorti chez Stock en août 2009 mais dont on n'a pas beaucoup parlé et pourtant il mérite qu'on lui donne sa chance. En effet l'histoire est très agréable et le roman est bien écrit.

Quatre amis ont un jour recueilli les quatre enfants d'un couple disparu dans un accident. Ils passent chaque été au Cap-Ferret et cette année, chaque adulte va raconter l'histoire d'un objet auquel il était attaché mais qu'il a perdu. Finalement pourquoi ne pas partir à sa recherche? Voilà donc Talbeau, Valentine, Luca et Bichot partis à la recherche qui d'une selle de cavalier indien, d'un lit Ernest Boiceau, d'une tacouba ou encore du matsu des Kotani.

L'auteur distille du rêve, de l'aventure et de l'humour dans un roman d'amitié et de voyage que l'on quitte avec regret.

Ce roman a reçu le "Prix des Deux Magots" en 2010 (prix créé en 1933)

Laurence

13:30 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard, poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poche, gallimard |  Facebook |

15/02/2011

En compagnie de Bernard Tirtiaux

prelude.aspx.gif

 

Hier soir nous avons eu la chance d'assiter à la présentation du nouveau roman de Bernard Tirtiaux intitulé  "Prélude de cristal" organisée par les éditions JC Lattès.

La rencontre avait lieu au  http://www.harpcenterbrussels.com  à Saint-Gilles.

Bernard Tirtiaux nous a lu des extraits de son roman dont le thème est une histoire d'amour entre une harpiste allemande et un souffleur de verre belge à la fin du 19° siècle. Les extraits nous ont laissé entrevoir un roman bien écrit et au souffle romanesque prenant.  L'auteur nous a confié que son inspiration venait de sa rencontre avec la harpiste Maria Palatine.

Maria Palatine était d'ailleurs présente pour l'accompagner à la harpe dans des mélodies de sa composition.

Textes et mélodies se sont donc entrecroisés à plusieurs reprises puisque, outre ce roman, Bernard Tirtiaux sort également un recueil de poésie chez le même éditeur. Son fils Grégoire, guitariste-compositeur,  a pour l'occasion, composé des mélodies pour deux textes que Bernard Tirtiaux nous a chantés accompagné au saxophone par Yvan, son autre fils.

lueur.jpg

Nous vous reparlerons certainement encore de ces livres qui seront disponibles à partir de jeudi à la librairie.

Laurence