11/10/2011

"La belle amour humaine", Lyonel Trouillot

trouillot.gif

Anaïse vient à Haïti pour enquêter sur son père qu'elle n'a pas connu. Le guide qui l'emmène au village natal du père lui explique qu'il faut qu'elle laisse ses préjugés d'occidentale pour apprendre à vivre comme au village. Là règnent l'amour, la joie de vivre, le respect de l'autre. La terre appartient à tous et nul ne peut se l'approprier au détriment des autres. Le père d'Anaïse, enfant d'un homme d'affaire véreux qui avait pour seul ami un général violent, en a pris conscience et s'est enfui.  Durant tout le trajet, le monologue du guide nous pose cette question cruciale : "Quel usage faut-il faire de sa présence au monde?".

Alors qu'on pourrait craindre que l'artifice du monologue n'endorme le lecteur, il n'en est rien. Au contraire, ce monologue fait d'interpellations, d'exclamations, est très vivant et finalement s'adresse autant à Anaïse qu'à nous lecteur. C'est un roman magnifique doté écrit de manière très poétique.

Un très bon roman de cette rentrée littéraire.

09:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : actes sud, littérature française, haïti, rentrée 2011, roman |  Facebook |

17/07/2011

Retour à Killybegs, Sorj Chalandon

auteur français, grasset, rentrée 2011, roman

Sorj Chalandon est un auteur attachant, il y a quelques années nous vous avions certainement recommandé "Le petit Bonzi" ou "Une promesse" tous deux édités chez Grasset et désormais en Livre de poche. Il a également édité "Mon traitre" et "La légende de nos pères", romans que je n'ai pas lus mais dont on dit beaucoup de bien.

Lors de la présentation des nouveautés Grasset en juin, Sorj Chalandon était présent. En parlant de son roman, il avait les larmes aux yeux car il parle d'une histoire d'amitié trahie. Sujet déjà évoqué dans "Mon traitre" mais ici son but était de se mettre à la place de son ami et d'essayer de comprendre pourquoi il a fait ça et ce qu'il pouvait ressentir en trahissant ses amis, son peuple, sa cause.

Nous suivons donc Tyrone Meehan dans les méandres de la guerre d'indépendance d'Irlande depuis son enfance dans les années 30 jusqu'en 2006, année où l'accord de paix entre IRA et le Royaume-Uni a été signé. Ce livre parle donc de cette guerre et nous en rappelle les évènements marquants depuis l'Insurrection de Pâques 1916, en passant par les attentats perpétrés de part et d'autre de la frontière entre l'Irlande du Nord et la république d'Irlande ou encore la mort des grévistes de la faim en 1981.

Au travers d'un journal que Tyrone aurait tenu durant les derniers jours de sa vie, les sentiments ambivalents du traitre se font jours. Comment se regarder dans une glace quand sa femme et ses amis le prennent pour un grand héros alors que lui va raconter les projets de l'IRA à l'ennemi. Peut-il réellement protéger les combattants de l'IRA en les dénonçant? Peut-on trahir en y mettant des conditions?

Ce roman nous engouffre dans cette guerre de religion violente qui s'est terminée récemment mais dont des soubresauts nous arrivent encore aux oreilles lorsque les marches orangistes traversent certains quartiers de Belfast en été.

Un roman à lire sans aucun doute.

Laurence

 

14:31 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Grasset, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur français, grasset, rentrée 2011, roman |  Facebook |

16/07/2011

Le lent sourire, Caterina Bonvicini

auteur italien,gallimard,rentrée 2011,roman

 

C'est le premier livre que je lis de la rentrée littéraire 2011 et je commence par un auteur étranger car lors de la présentation du livre par les éditeurs, ils m'ont vraiment donné envie de le lire.

Pourtant, le thème n'est pas très racoleur : c'est l'histoire d'un groupe d'amis trentenaires qui doivent accompagner une de leur amie malade d'un cancer; elle s'appelle Lisa et est en phase terminale. Ils ont déjà vécu la même chose quelques années auparavant mais Diana en avait réchappé. La narratrice, Clara, est la meilleure amie de Lisa, elles sont comme des soeurs, se connaissent depuis l'enfance, ont fait les 400 coups ensemble depuis l'adolescence. Peu à peu elles entraient dans la vie adulte et prenaient des responsabilités.  Or Clara va devoir apprendre à vivre seule c'est-à-dire sans cette autre "elle-même" et dire "je" pour parler de sa vie.

Lors du séjour de son amie dans la clinique de soins palliatifs, Clara va rencontrer un chef d'orchestre réputé accompagnant sa dernière épouse, elle aussi en phase terminale. Dans la lumière blafarde de l'hôpital, ils vont échanger leurs ressentis,  leurs destins vont se croiser.

C'est un livre qui a piqué ma curiosité car je voulais voir comment l'auteure allait parler de la perte de cette amitié et de la maladie vue par les proches et personnellement j'ai trouvé ce roman réussi.

Laurence

12:19 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur italien, gallimard, rentrée 2011, roman |  Facebook |

03/06/2011

Bernard Tirtiaux, le 3 mai

 

Voici quelques photos de la soirée avec Bernard Tirtiaux. Le public était au rendez-vous et très intéressé.

Nous avons parlé de ses deux livres récemment sortis aux éditions Lattès.

"Lueurs" reprend des textes qu'il a écrit en même temps qu'il concevait une nouvelle oeuvre. L'un ne va pas sans l'autre parce que la création plastique induit une réflexion intellectuelle et qu'il aime coucher les mots sur le papier.

Le recueil est divisé en plusieurs parties qui rendent hommage à son pays, aux artistes qu'il a fréquentés ou parlent de thèmes comme l'amour, le temps...

Le livre contient deux cahiers de photos à partir desquels Bernard Tirtiaux nous a expliqué son travail de maître verrier.

20110503_BernardTirtiaux_0004.jpg

20110503_BernardTirtiaux_0008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons évidemment parlé de son roman "Prélude de cristal" relatant l'histoire d'amour contrarié entre une jeune pianiste et un souffleur de verre. L'auteur a mêlé la grande et la petite histoire dans se roman au souffle romanesque prenant.

Rencontrer Bernard Tirtiaux c'est aussi le suivre dans les méandres de sa mémoire et de ses rencontres qui sont très importantes dans sa vie et c'est découvrir un homme talentueux dans bien des domaines.

Nous avons passé une très agréable soirée et nul doute que nous sommes tous rentrés chez nous avec des étoiles dans les yeux.


20110503_BernardTirtiaux_0012.jpg20110503_BernardTirtiaux_0013.jpg

18/04/2011

"Le Chagrin et la Grâce" Wally Lamb

Je vous avais parlé de ce livre en mai 2010, il vient de sortir en poche. C'est un vrai coup de coeur pour moi.

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/05/1...

 

Laurence

11:55 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Livre de poche, poche, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poche, littérature américaine, roman |  Facebook |

31/03/2011

"Passé sous silence", Alice Ferney

aliceferney.jpg

Ce livre est sorti en septembre chez Actes Sud et je n'avais pas pris la peine de le lire car l'histoire ne me tentait pas. L'auteur raconte sous forme de fiction l'histoire de ce jeune officier français qui a tenté d'assassiner le général de Gaulle au moment de la guerre d'indépendance d'Algérie. 

Je viens de le lire car une amie me l'a offert dédicacé par Alice Ferney qui était de passage du côté de Brest.

Eh bien ce livre m'a plu. D'une part, et j'aurais dû le savoir, il est très bien écrit; il y de magnifiques passages d'écriture.

D'autre part, la manière qu'a Alice Ferney de raconter l'Histoire fait passer les personnages du côté de la mythologie. L'auteur a, en effet, modifié les noms ce qui ajoute à la prise de distance par rapport à l'Histoire et en accentue ce côté tragique.

C'est une véritable tragédie qui se joue entre ce jeune officier muré dans son projet d'assassinat et ce général trop sûr de lui.  Où est la part d'orgueil et la part d'honneur?

Laurence

 

De la même auteure, je vous recommande "L'élégance des veuves", "Grâce et dénuement" et "Paradis conjugal".

12:11 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actes sud, roman, rentrée 2010 |  Facebook |

01/03/2011

"Les liaisons ferroviaires" Jean-Pierre Martin

liaisons.jpg

L'amour au temps du TGV et de la vitesse en toute chose, il fallait en faire un livre et l'auteur a relevé le défi avec brio. Les couples se font ou pas sous l'oeil attentif d'un ethnologue qui mène l'enquête sur le "nouveau désordre amoureux".

Dans cet espace confiné entre la voiture 16 et la voiture-restaurant, nous rencontrons une psychanalyse qui ne peut s'empêcher d'écouter son prochain même quand elle n'est pas "en service", un contrôleur qui aime apporter du réconfort ou encore Enzo le séducteur. Les quelques heures de voyage de ce petit roman nous font passer un agréable moment.

Laurence

Aux éditions Champ Vallon, 17€

Des mêmes éditeurs : "Ego Tango", prix Rossel 2010 et coup de coeur de la librairie.

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/08/1...

 

13:39 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Champ Vallon, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : champ vallon, nouveauté, roman |  Facebook |