07/11/2013

19 novembre 18h30 - rencontre avec Frank Andriat

La sortie de son pamphlet "L'école au feu, l'école au milieu" publié à la Renaissance du livre, n'est pas passée inaperçue. Les élèves de la classe de 5° rénové français 6h ont été interpelés par ce livre et vous proposent une rencontre-débat avec l'auteur.

Cela se passera à 18h30 au Collège Saint-Guibert le mardi 19 novembre.

andriat.jpg

14:55 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Essais, Renaissance du livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animation, rencontre, essai, auteur belge |  Facebook |

24/11/2012

Photos de la soirée du 8 novembre - Histoire de Wallonie, le point de vue wallon

Les deux auteurs du livres étaient présents pour cette soirée et ont répondu avec plaisir et gentillesse à nos questions sur l'histoire trop peu connue et enseignée de notre région.

IMG_3498.jpg

 

Yannick Bauthière, professeur de géographie et militant de la langue wallonne (il est traducteur de Gaston Lagaffe en wallon et auteur d'un dictionnaire de poche de wallon).

Arnaud Pirotte, professeur d'histoire qui a été chargé de recherches à l'Institut Jules Destréede 1994 à 1997.

Leur propos est engagé tout en restant objectif. Nous avons besoin de connaître notre histoire pour pouvoir préparer notre avenir.

IMG_3501.jpg

Un livre nécessaire, utile et intéressant.

éditions Yoran Embanner, 12€

15:15 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Essais | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualité, histoire, belgique, wallonie, auteur belge |  Facebook |

30/12/2011

"De Jésus à Jésus en passant par Darwin"

odile jacob

 

Christian de Duve est un homme qui a vécu, qui a traversé notre siècle… on pourrait même dire de lui qu’il est un Sage. De toute évidence, il a beaucoup à nous enseigner et ce serait dans notre intérêt que de l’écouter avec la plus grande attention.

C’est avec une grande curiosité que j’ai entamé la lecture de son dernier essai : « De Jésus à Jésus en passant par Darwin » aux éditions Odile Jacob.

 

Comme je l’ai dit plus haut Christian de Duve, prix Nobel de médecine, est un homme qui a été témoin de l’avancée prodigieuse des technologies au 20ème siècle, de l’évolution de la race humaine. Selon moi, il est le plus à même de pouvoir nous guider, nous conseiller pour l’avenir.

Son ouvrage propose une solution au déclin actuel que subit l’espèce humaine (ne nous voilons pas la face même si ce discours est très négatif). Mais ne dit-on pas que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ? L’espoir est justement ce que Christian de Duve veut nous apporter. L’espoir d’un monde meilleur, ou plutôt, d’une Humanité plus saine, plus ouverte.

 

Il prône l’enseignement que Jésus fit en son temps et nous explique que tout au long de son évolution et des avancées technologiques l’être humain est, lui par contre, resté le même ou presque d’un point de vue génétique. Par déduction donc, à moins d’une évolution génétique particulière et subite, nous arriverons sans doute bientôt au point du non retour, aux limites de nos capacités intellectuelles mais surtout, sociologiques…

Pour illustrer sa référence à Darwin, il explique que nous avons encore en nous les réflexes, les attitudes de nos ancêtres comme par exemple le fait de se renfermer sur soi-même ou évoluer en groupe pour mieux se défendre (comme en témoignent les différences marquées par les races, les religions etc). Christian de Duve parle de « la tache originelle imprimée dans nos gènes par la sélection naturelle » en d’autres termes, nos propres gênes seraient à l’origine de notre décadence. Selon lui, l’enseignement de Jésus est d’actualité aujourd’hui et pourrait nous amener à évoluer d’une manière non pas intellectuelle mais bien relationnelle et ce à condition de faire abstraction de toute la mythologie existant autour du personnage. Ce livre n’est pas un appel à la prière, ni l’apologie du christianisme.

Christian de Duve nous ramène simplement vers une des valeurs humaines essentielle : l’amour. Lorsque Jésus dit : « Aimez-vous les uns les autres », il s’adresse non pas à un petit groupe de personne mais bien à l’Humanité toute entière ! Aux Hommes, quel que soit leur race, leur religion ou leur sexe. Mais une question se pose : qui sera(ont) l(es)’initiateur(s) ? Plusieurs hypothèses sont émises dans le livre.

 

Le message de Christian de Duve peut paraitre utopiste car nous avons tous tendance à nous replier sur nous-même, à revendiquer notre apartenance à un groupe. Néanmoins, ce dernier émet une hypothèse aux problèmes que nous connaissons actuellement en prônant l'ouverture d'esprit. Notons également que certains passages scientifiques sont réservés aux plus avertis et demandent plus de concentration pour être compris mais cet ouvrage reste abordable.

C’est une belle leçon d’humanité que l’auteur nous offre, un regard sur nous-même et sur notre avenir qui reste incertain.  


Emilie.

15:38 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : odile jacob |  Facebook |

01/10/2011

"Petit éloge des amoureux du silence", Jean-Michel Delacomptée

silence.gif

Ce samedi je rangeais les dernières nouveautés rentrées et j'ai parcouru ce petit livre. Je le lisais dans un silence relatif quand un cortège de mariage passa en klaxonnant puis ce fut le tour d'une voiture toutes fenêtres ouvertes avec musique à fond. Et je me suis dis qu'il avait raison. Notre univers est pollué de bruits intempestifs qui nous empêchent de réfléchir. N'est-ce pas aussi un symptôme de notre société de consommation?

Christiane Singer en parlait également dans le livre "Où cours-tu? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi?" sorti en 2001 et qui nous avait interpellé, Patrice Gilly et moi  lorsque je travaillais chez "Point Virgule" à Namur. Nous mettions toujours un fond musical qui finalement ne servait à rien. C'est pour cette raison qu'il n'y a pas de musique à la libraire; je vous laisse le plaisir de lire et de flâner dans le calme.

14:18 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Essais | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : petite réflexion en passant |  Facebook |

17/02/2011

Comment peut-on être belge?

"Comment peut-on être belge?", c'est la question que Charles Bricman, journaliste et directeur du service juridique de l'ULB, nous pose. Comment avoir un sentiment de patriotisme vis-à-vis d'un pays qui se tient continuellement sur le fil du rasoir et que d'aucuns décrivent plutôt comme une création politique que comme une nation ayant ses racines dans une seule histoire. Nous vivons dans un pays qui fût un courant d'air militaire.

 

etre-belge-charles-bricman.jpg

 

 

Charles Bricman entend "tenter de comprendre pour aider à comprendre". Il retrace l'évolution de notre vie politique et de sa bipolarité depuis les années 1970 en ponctuant son propos de retours en arrière, jusqu'en 1831, afin de nous faire comprendre le pourquoi de l'impasse actuelle.Il nous propose de mieux cerner le passé afin d'envisager au mieux l'avenir - s'il existe- de notre pays.

Nous avions déjà constaté lors de la parution en novembre de "L'histoire de la Belgique pour les nuls", que les belges francophones, et les jeunes en particulier, ne connaissaient pas bien notre pays. Il est vrai qu'à l'école, mais également à l'Université, il n'existe que peu ou prou de cours d'histoire consacré à l'histoire politique de la Belgique dans la deuxième moitié du XXème siècle.

Le livre de Charles Bricman est donc à lire et à conseiller pour remettre ses connaissances à jour et avoir sur notre pays un regard pertinent.

Cynthia

Comment peut-on être belge?, Charles Bricman, Flammarion, coll. "Café Voltaire"

13:29 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Essais, Flammarion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : auteur belge, belgique, nouveauté, société |  Facebook |

30/11/2010

"L'histoire de la Belgique pour les Nuls" éd. First

 

belgique.gif

 

Le 23 novembre est sorti en grande pompe un ouvrage très surprenant : "L'histoire de Belgique pour les nuls". Surprenant car c'est une commande d'un éditeur français, First, à deux auteurs belges, tous les deux professeurs d'histoire. Fred Stevens est professeur à l'Université catholique de Leuven et Axel Tixhon, professeur aux facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur.

Ils ont mis deux ans pour le réaliser et se sont bien entendus sur la rédaction du contenu. Serait-ce donc possible que l'on s'accorde sur notre histoire? Serait-ce le livre qui nous réconciliera? Celui à offrir à tous nos politiciens qu'ils soient historiens ou non? Je n'ai pas la réponse mais sait-on jamais? Il n'est pas encore traduit en néerlandais mais c'est prévu, paraît-il.

Les trois premières parties du livre abordent l'histoire de la Belgique avant 1830. Les trois suivantes parlent de la Belgique de 1830 à nos jours. La septième partie s'intitule "La partie des dix" : 10 symboles de la Belgique, 10 personnalités, 10 sites à visiter.

Le tout se présente comme tous les livres de la collection pour les nuls, en noir et blanc avec des encadrés et des symboles pour les choses à retenir, les anecdotes, etc.

Je pense que le contenu est très valable, il rafraîchira la mémoire des anciens et apprendra des choses aux plus jeunes.

Petit plus, Pierre Kroll a illustré chaque partie d'un dessin.

Le prix bien belge, c'est-à-dire tabellisé, est de 25,95€.

Laurence

 

13:04 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Essais | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, auteurs belges |  Facebook |

14/07/2010

Dictionnaire des belgicismes

Romanistes toutes les deux, nous avons littéralement adoré ce "Dictionnaire des belgicismes" paru chez De Boeck! Signé entre autres par Michel Francard, dont Laurence a suivi les cours à l'UCL, ce dictionnaire est le fruit d'une recherche menée en Belgique francophone par le centre linguistique Valibel auprès d'une centaine de locuteurs répartis en Wallonie et à Bruxelles.

 

Dico des belgicismes.jpg

 

Il recense deux mille belgicismes qui sont compris par au moins 50% de cet échantillon de locuteurs et parlé par au moins 30% de celui-ci.

On y retrouve évidemment des mots qui recouvrent une réalité qui n'existe qu'en Belgique (waterzooi) et les appelations "belges" d'objets usuels (dringuelle). Pour certaines entrées, les auteurs ont inséré des cartes reprenant leur vitalité selon les régions (fricassée est beaucoup plus usité à Liège que dans le Hainaut).  Des  encarts explicatifs, à portée plus folklorique, sont également placés ça et là afin de compléter une information (Il aurait été impossible de mentionner gayolle sans évoquer la chanson de Julos Beaucarne!)

Nous en profitons pour remercier De Boeck pour le panier garni de produits belges que nous avons reçu à l'occasion de la parution de ce nouveau dictionnaire!

 

17:37 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Essais | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dictionnaire, belgique |  Facebook |