26/03/2016

C'est le printemps !

Le printemps tarde à montrer le bout de son nez ? Qu’à cela ne tienne, nous vous proposons une sélection de livres pour enfants afin de bien débuter les vacances !

 

1printemps.jpg

Une nouvelle saison qui commence, c’est l’occasion d’en retrouver tous les plaisirs endormis depuis l’année précédente : les arbres en fleurs, les oiseaux qui chantent…

Dans Premiers printemps, une petite fille fait l’expérience de ses cinq sens au fil du temps qui passe.

 

Premiers printemps, Anne Crausaz, éditions MeMo. Commande en ligne

 

 

1printempsbis.jpg

 

 

2printemps.jpg

Attention, coup de cœur !

Le Livre du printemps, c’est plus qu’un livre, c’est une mine de découvertes, des histoires à foisons. Pas de texte, mais un fourmillement de personnages à observer dans leur vie quotidienne et à rechercher de tableau en tableau.

Un livre qui ravira petits et grands : testé et approuvé !

Le Livre du printemps, Rortraut Susanne Berner, éditions La joie de lire. Commande en ligne

 

 

jardin voyageur.jpg

Dans une ville grise, sans un jardin, sans un arbre, Liam découvre par hasard quelques plantes sauvages le long d’une voie de chemin de fer désaffectée. Elles ont bien mauvaise mine, les pauvres, et Liam décide de devenir leur jardinier. Liam ne connaît rien à l’entretien des fleurs, mais il se met au travail avec ardeur. Bientôt, la nature reprend ses droits et d’autres mains viennent aider Liam à transformer la ville en un immense jardin.

 

Le Jardin Voyageur, Peter Brown, éditions NordSud. Commande en ligne

 

jardin voyageur bis.jpg

 

printemps castor.jpg

 

« Père Castor, raconte-nous une histoire… » Des histoires, Père Castor en a pour toues les occasions. (Re)découvrez ses contes du printemps.

 

Le Père Castor raconte ses contes du printemps, éditions Père Castor. Commande en ligne

 

 

 

arbre albert.jpg

 

C’est le printemps ! Albert sort de son hibernation et se réjouit de retrouver son arbre. Il est tellement heureux… quand, soudain, Albert entend son arbre pleurer. Avec l’aide de Lapin et Caribou, il tente de le réconforter… Rien n’y fait. Mais Albert ne désespère pas : et s’il lui faisait un gros câlin de nounours ?

 

L’Arbre d’Albert, Jenni Desmond, éditions Kaléidoscope. Commande en ligne

12:40 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans album de jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : printemps, jardin, nature |  Facebook |

18/03/2016

Tout dort paisiblement, sauf l'amour - Claude Pujade-Renaud, Actes Sud

kierkegaard.jpg

D’après une étude internationale publiée cette semaine, le Danemark serait le pays le plus heureux au monde. A lire la vie de Soren Kierkegaard, grand penseur danois de la première moitié du 19e siècle, on pourrait en douter, mais les temps ont changé bien sûr et le bonheur est aussi affaire de caractère.

Soren Kierkegaard (1813-1855), donc, est au centre du nouveau roman de Claude Pujade-Renaud. L’auteure reconstitue le portrait intime du penseur en entrelaçant les voix de ses proches et, plus particulièrement : Regine Olsen, son ancienne fiancée ; Frederik Schlegel, le mari de Regine ; Henriette Lund, sa nièce ; Henrik, son neveu. Ceux-ci prennent la parole après le décès du grand homme.

Lorsqu’elle apprend sa disparition, Regine, la fiancée éconduite quinze ans plus tôt, est heureusement mariée à Frederik Schlegel, alors gouverneur des Antilles danoises où il œuvre pour l’abolition de l’esclavage. Cet événement soudain pousse Regine à s’interroger à nouveau sur cet homme qu’elle a aimé et sur les raisons de la rupture qu’elle n’a jamais vraiment comprises. C’est aussi prétexte pour le couple à relire l’œuvre de ce penseur qu’ils estiment tous deux et à renouer avec ses neveux : Henriette (Regine entretiendra d’abord une correspondance suivie avec la jeune femme, avant de la retrouver à Copenhague) et Henrik qui rejoint les Antilles danoises pour y exercer sa profession de médecin.

Dans un récit déployé sur plus d'un demi-siècle, Claude Pujade-Renaud évoque le triste et fascinant destin de Soren Kierkegaard, tourmenté par une malédiction familiale, charmé par le chant des oiseaux, épris d’une femme qu’il quittera pour écrire une œuvre de génie, penseur de l’existence ayant si peu vécu.

Commande en ligne / commande de l'ebook

11:04 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/03/2016

La Grande Arche, Laurence Cossé, Gallimard

arche.png

Il existe à travers le monde une légende presque universelle, selon laquelle on ne peut pas construire un monument si un être humain n’est pas sacrifié. Sinon, le bâtiment s’écroule, et s’écroule toutes les fois qu’on essaye de le remonter. Pour conjurer cette malédiction, il faut emmurer quelqu’un vivant dans les fondations. On recense plus de sept cents versions de cette histoire. Celle de la Grande Arche de la Défense est la plus récente.

25 mai 1983. Le lauréat du concours international d’architecture Tête-Défense est dévoilé. Stupeur : il s’agit d’un parfait inconnu, Johann Otto von Spreckelsen. Un Danois, inconnu même de sa propre ambassade à Paris. A son actif : sa maison et quatre églises. La France croit a de la modestie, ce n’est que pure vérité. Ce malentendu entre Spreckelsen le Danois et les Français sera le premier d’une longue série.

Spreckelsen est un artiste, un esthète. Son monument, il entend bien qu’il soit conçu comme il l’a rêvé. Il n'accepte pas les impossibilités techniques qu'on lui notifie et ne comprend pas le fonctionnement français qui change constamment les règles du jeu au gré des luttes politiques. Désillusionné, désenchanté, Spreck verra son projet lui échapper, du moins le ressentira-t-il ainsi.

Laurence Cossé retrace la construction de cette arche et le destin tragique de son concepteur dans un roman-document passionnant, nourri des témoignages des intervenants de l’époque qu’elle a pu rencontrer. Un récit haletant, qui se dévore et laisse des traces.

Commande en ligne / commande de l'ebook.

10:40 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, architecture, document, politique |  Facebook |

08/03/2016

L’horaire de la librairie Antigone est modifié temporairement

Du lundi 14 mars au lundi 11 avril :


La librairie sera fermée le lundi toute la journée et le mardi matin.

Ouvert le mardi de 12h30 à 18h.

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 18h.


Merci de votre compréhension.

12:19 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : horairen vacances |  Facebook |

04/03/2016

Un peu de poésie : les nouvelles parutions des Carnets du Dessert de Lune.

pluie-couleur-banksy-618x427.jpg

 

Pour égayer la vie

Et les jours de pluie

Faire le plein de mots.

 

C'est ce que vous proposent Chantal Couliou (à l'écriture) et Charlotte Berghman (aux illustrations) avec ce petit recueil tout en douceur, en bruissements et en silence. Nous ramenant à la poésie de l'enfance, des cours de récrés et des mappemondes à rêver. De petites bulles chaleureuses et apaisantes pour réchauffer les froides journées.

chuchotis.jpg

Le chuchotis des mots, Chantal Couliou et Charlotte Berghman

 

capons.jpgEnfance et poésie toujours, d'un grand-père à ses petits-enfants. Du doudou perdu aux tartines de choco, de l'oiseau qui s'envole aux chaussures à l'envers, Eric Dejaeger, accompagné de sa fille Sarah, croque les instants du quotidien pour qu'un jour :

Mes petits-enfants

Quand ils seront grands

Reliront ces lignes

Trouveront les signes

                          De mon affection

                           De mon attention

                            Pour ces deux mioches

                             Pas du tout fantoches.

 

Poèmes mignons pour petits capons, Eric et Sarah Dejaeger

 

 

girafon.jpgComment abandonner sa tétine quand on l'adooore (dixit Leon, le girafon). Hors de question de la jeter à la poubelle, ni de la donner à la fée des tétines (elle en a déjà bien assez) ou au père Noël (Léon est toujours sage de toute façon), puis avoir les dents de traviole, ce serait rigolo se dit Léon.

Mais...

Être pris pour un bébé... ? Ah ça, non !

 

Léon le girafon, Olga Dupré

 

Et si on enfilait ses bottes pour observer la faune et la flore du jardin ?

Louis Dubost nous invite à une promenade potagère à la rencontre des bestioles qui le peuplent : escargots, doryphores, coccinelles et hérissons... en passant par le mystérieux otiorrhynque (à ne pas confondre avec l'étrange ornithorynque), le procuste chagriné, les thrips ou les syrphes. On y croisera aussi Voltaire, Aristote et Lorca, Hortefeux et DSK !

De surprenantes et amusantes découvertes pour s'occuper par temps pluvieux.

Au fond, les choux et les poèmes, ça se cultive un peu pareil.

bestiolerie.jpg

 

12:47 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Editions Les Carnets du Dessert de Lune, Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie, enfance, nature |  Facebook |

02/03/2016

La recette des souvenirs, Jean Tévélis et Eva Chatelain – Alice éditions

« Toi qui bricoles, est-ce que tu sais comment on fabrique des souvenirs ? », demande Lucas à son grand-père. « Les souvenirs, c’est comme les biscuits. Il faut une recette. Et beaucoup de patience », lui répond-il.

Avec application, Lucas fait la liste des objets qui, un jour, lui rappelleront sa vie d’aujourd’hui. Il les enferme dans une boîte à biscuits. Avec grand-père et Théo, son petit frère, ils enterrent la boîte dans le jardin. Elle devra y rester longtemps pour que les souvenirs prennent forment. Pour immortaliser l’instant, papa les prend en photo. Dix ans plus tard, Lucas la retrouve par hasard. Grand-père n’est plus là, mais Lucas se souvient…
Un bel album qui illustre avec tendresse la complicité entre un petit garçon et son grand-père, et permet d’aborder en douceur le départ de ceux qu’on aime et qui laissent en nous des traces indélébiles.

Commande en ligne.

9782874262814FS.gif

16:58 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Alice jeunesse, Litttérature de jeunesse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : album de jeunesse, alice éditions, jeunesse |  Facebook |

Un cadeau pour Grand-Mère – collection Poka et Mine de Kitty Crowther – Pastel

cadeax.jpg

Au bord de la mer, Mine ramasse un joli coquillage et le montre à Poka en lui disant que ce sera un très beau cadeau pour sa grand-mère Dorée. Elle l’enverra par la poste demain, en attendant, au lit. Oui mais pendant la nuit, le coquillage demande à Mine si elle veut bien jouer avec lui aux cartes.Et puis les amis de Bercarte le cherchent aussi car même s’ils ne veulent pas jouer aux cartes avec lui, c’est quand même leur ami. Et la grand-mère Dorrée, aime-t-elle à ce jeu ?


On retrouve toute la magie de Kitty Crowther et son univers si particulier dans ce nouvel opus de Poka et Mine.

Commande en ligne.

16:02 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Pastel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeunesse, pastel, album de jeunesse |  Facebook |