05/03/2015

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood, éditions Zulma

 

 

bejaminwood.jpg

Eden Bellwether est un jeune homme très conscient de sa supériorité intellectuelle qui étudie la musique à Cambridge; il est l'organiste de remplacement de King's College. Son jeu magistral attire malgré lui Oscar Lowe à l'office et le subjugue. A la sortie il rencontre Iris, la soeur d'Eden, dont il tombe amoureux. Elle l'invite à une soirée où il rencontre les amis intimes d'Eden. Peu à peu, Oscar va être intégré dans le petit groupe et comprendre qu'Eden est persuadé qu'il a un don pour guérir les gens grâce à l'hypnose provoquée par sa musique.  Un soir Iris est renversée par un chauffard et se retrouve immobilisée car ses jambes ont été très abimées. Son frère veut absolument qu'elle quitte l'hôpital afin de la soigner lui-même. Iris, très réticente, demande à Oscar de l'aider à démasquer les manigances et sa folie.

Très bon premier roman psychologique, je me suis attachée aux personnages et j'ai ressenti l'ambiance anglaise dans les moindres détails.

Une bonne lecture.

 

14:06 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Romans, Zulma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman étranger, premier roman, auteur anglais |  Facebook |

11/12/2012

Une place à prendre, J.K. Rowling, Grasset

place.gif

Fan d'Harry Potter et intriguée par les critiques assez virulentes contre ce livre, je me suis plongée dedans.

Malgré un début difficile dû à la description en chaîne des personnages du livre, j'ai accroché à l'histoire.

Un joli village anglais s'est vu imposé la construction d'une cité sociale à ses frontières et depuis lors plus rien n'est pareil à Pagford. Le conseil paroissial doit accepter de voir des citoyens peu "reluisants" arpenter leurs jolies petites rues pour aller au centre de désintoxication et des enfants mal élevés s'asseoir aux mêmes bancs que leurs chérubins. Mais un membre influent et pro-cité vient à mourir et c'est l'occasion pour tout ce petit village d'essayer de placer à ce siège un "anti-cité".

La description des personnages est vraiment un point fort de Rowling et même si le côté social du livre n'est pas spécialement amusant, j'ai été touchée par le roman.

Oui il y a quelques longueurs et tout n'est pas toujours subtil mais après sept tomes de Harry Potter, je trouve personnellement que J.K. Rowling a été très courageuse de se remettre à écrire quelque chose d'absolument différent. On l'attendait au tournant, je trouve qu'il n'est pas si mal pris.

12:41 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Grasset | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur anglais, grasset, roman |  Facebook |

25/07/2011

"La carte de Guido", Kenneth White, Albin Michel

guido.gif

 

Ce livre est sous-titré "Un pèlerinage européen" et fait référence à une carte ancienne datant du XII° siècle dont le plus ancien manuscrit est conservé à l'Albertine à Bruxelles.

L'auteur se rend à Bruxelles pour la consulter et la recopier et puis nous propose un parcours érudit en europe. Cela peut paraître rébarbatif à première vue mais en fait c'est très intéressant.

L'air de rien on apprend toutes sortes de choses intéressantes sur les régions traversées par l'auteur. Il a un regard aiguisé sur les pays et les peuples et nous fait découvrir des bien des endroits ignorés du touriste lambda.

J'avoue que je ne connaissais pas du tout l'auteur mais le titre m'avait attiré. Après quelques recherches sur internet (que ferait-on sans internet??) j'ai découvert que cet auteur, écossais né en 1936, est vraiment très connu et écrit de la poésie et des récits de "voyages philosophiques". Il est le porte-parole d'une théorie de la « géopoétique », poétique porteuse de sens et de pensée.

Si cet auteur vous intéresse, consultez sa fiche sur Wikipédia, la fiche sur l'auteur est bien faite.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kenneth_White

Je pense que je vais rentrer quelques livres de l'auteur pour la librairie.

Laurence

12:19 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albin michel, auteur anglais, voyage, récit |  Facebook |

03/04/2011

A-A-A-A-Atchoum !

atchoum.jpg

Amos, gardien de Zoo, part tous les matins s'occuper de ses animaux. Un matin, incapable de se lever pour aller travailler ce sont les animaux qui vont prendre le bus pour lui rendre visite.

Une très belle histoire d'amitié servie par un graphisme magnifique, tout en douceur et en subtilité et doté d'un bel humour.

Parents et enfants dès 3 ans vont passer un bon moment à observer les images de ce bel album.

 

Un vrai coup de coeur.

 

Laurence

 

Philip C. Stead - Erin.Stead, éd. Kaléidoscope, 13€

12/10/2010

"L'Indésirable", Sarah Waters

IND2SIRABLE.gif

J'ai littéralement été aspirée par ce livre. Je n'arrivais plus à le lâcher et l'histoire me hantait.  Cette auteure a une force d'évocation et une belle écriture très bien rendue par la traduction d'Alain Defossé.

 

L'histoire peut paraître banale : nous sommes en Angleterre après la seconde guerre mondiale; Le monde a changé et les familles possédant les terres ne sont plus aussi riches qu'avant. Le docteur Faraday, d'extraction modeste, est appelé au chevet de la bonne d'une de ces familles récemment désargentées. La mère essaie de sauver les apparences, le fils essaie de gérer au mieux les affaires de la famille et la fille, sans dote et sans beauté, vit comme elle le peut dans cette maison délabrée. Or il s'avère que cette maison, le dr Faraday y avait déjà pénétré étant enfant et en avait gardé un souvenir très fort. Il va tout faire pour s'y rendre à nouveau et, sous couvert d'une étude scientifique, il propose de soigner gratuitement le fils de la famille touché lors d'un accident dans la RAF.

Peu à peu on pénètre plus avant dans leur univers grâce aux descriptions qu'en fait le Dr Faraday et on constate avec lui que quelque chose de bizarre se passe dans cette maison quasi vidée de ses richesses et dont certaines pièces sont condamnées. Lors d'une soirée mondaine organisée tant bien que mal par Mrs Ayres, la mère, un drame survient qui déclenche une montée d'angoisse qui ne trouvera son dénouement que dans un drame ultime.

Mais qui en est la cause ? Voilà une question digne d'Edgar Allan Poe.

 

Laurence

 

Denoël, col. D'ailleurs, 26.50€

 

14:38 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : denoël, auteur anglais |  Facebook |