12/12/2017

En panne d'idées? En voici quelques lectures de Laurence

 

agunzig (1).jpg

Un roman troublant où le personnage principal, ramené de force en Europe pose un regard très critique sur notre société occidentale très égoïste. L'auteur nous laissera-t-il une lueur d'espoir? On retrouve toute la verve de Thomas Gunzig dans ce roman sorti en août.

aux éditions Le diable Vauvert

 

arichesse (1).jpg

Un jeune futur ingénieur doit nettoyer un local rempli de livres pour en faire un snack, or, on est à Alger, et  cet endroit n'est autre que l'ancienne librairie du premier éditeur d'Albert Camus. Un très beau roman qui réfléchit sur la place de la littérature à une époque où le profit l'emporte bien trop souvent dans notre société.

Prix Renaudot des lycéens 2017

aux éditions du Seuil

 

bakhita.jpg

Un roman historique sur une Sainte pas comme les autres. Bakhita raconte l'histoire de cette religieuse, enlevée au Soudan au 19me siècle pour être vendue comme esclave. Véronique Olmi nous offre un histoire romanesque enlevée et très prenante.

Aux éditions Albin Michel

aplace.jpg

Le duo d'auteurs Véronique Biefnot et Francis Dannemark nous offrent en un seul volume deux romans inclassables mais addictifs.

Dans le premier intitulé Place des ombres, Véronique Biefnot nous conte les aventures d'une jeune étudiante attirée malgré elle dans une maison qui semble hantée. Daphné Du Maurié ne renierait pas cette filiation! 

Avec la suite intitulée, Après la Brume, Francis Dannemark nous plonge à nouveau dans un atmosphère  surnaturelle en reprenant certains personnages du premier roman à qui ils fait vivre des aventures qui nous tiennent en haleine jusqu'au bout.

Aux éditions Kyrielle

 

ajoyt.png

Restons dans le surnaturel avec ce roman surprenant d'une auteure française très prometteuse. L'héroïne de ce roman est baignée depuis l'enfance des légendes familiales racontant comment depuis la nuit des temps les femmes aînées de la famille sont touchées de maladie mystérieuse, jamais la même d'une femme à l'autre. Cette jeune femme sait donc qu'un jour elle sera elle-même touchée par une maladie, comme sa mère ou sa grand-mère avant elle sans savoir quand exactement. Le jour où cette maladie se déclare, c'est la recherche  d'un soin approprié ou des raisons de cette maladie qui va donner une raison de vivre à la jeune femme jusqu'à l'acceptation de sa différence.  Un roman original et très bien écrit.

 aux éditions Seuil

 

 

 

18:08 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel, Castor astral, Seuil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seuil, auteur belge, francis dannemark, véronique biefnot |  Facebook |

18/06/2016

Des auteurs belges.

 

 

iKyreille.jpgAprès "La route des coquelicot", Véronique Biefnot et Francis Dannemark ont continué l'expérience de l'écriture à quatre mains et ont sorti en février un nouveau roman intitulé "Kyrielle blues", toujours aux éditions Le Castor Astral.

Kyrielle blues c'est l'histoire tout en musique de la découverte d'un père car finalement, son père, Nina ne le connaissait pas vraiment. Musicien de jazz de profession, il était plus souvent sur les routes qu'auprès d'elle. Elle va le connaître au travers de la kyrielle d'objet qu'il lui laisse dans sa maison de Hazebrouck.

Au passage, elle va se découvrir un frère, une passion commune pour la musique et l'envie de changer de vie.

Une lecture tout en musique donc, je vous le disais, mais aussi en bons sentiments, pour celles et ceux qui veulent s'évader et voir la vie en rose et bleu.

 

 

 

Lorenzo Cecchi, Un verger sous les étoiles, CEP

verger.jpg

Depuis que je lis Lorenzo Cecchi, je ne peux m'empêcher de pense qu'il y a une part de folie en lui qu'il arrive à endiguer grâce à l'écriture!

Après deux romans où dans l'un, l'artiste ensevelissait un cadavre dans sa sculpture et dans l'autre, un épicier se transformait en grand manitou, nous voici au plus profond d'une crypte où séjournent des momies douées de parole.

Ce petit roman intitulé "Un verger sous les étoiles" nous emmène donc dans un petit village de France où un écrivain en mal d'inspiration et au bord de la rupture amoureuse vient se réfugier. Dans ce hameau perdu, vivent 4 femmes et un homme qui vont l'accueillir mais à charge pour lui de rester discret sur leurs manigances.  De son côté, il voudrait bien percer le mystère de cette crypte hantée et peut-être trouer une aide pour délivrer ces âmes en peine.

Un roman surprenant mais très agréable à lire.

 

 

 

17:34 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Castor astral, CEP | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur belge, roman, véronique biefnot, francis dannemark, lorenzo cecchi |  Facebook |

01/09/2012

La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis, Francis Dannemark

dannemark.jpeg

 

Le premier livre de la rentrée littéraire dont je vais vous parler est celui d'un auteur belge que j'apprécie beaucoup. En général il écrit des livres assez courts mais celui-ci fait plus de 470 pages et pourtant on ne s'ennuie pas un seul instant.

L'histoire est celle de Max, veuf, ancien psychothérapeute qui vit dans une grande maison un peu délabrée. Il y organise tous les mercredis, grâce à un ami cinéphile, un cinéclub où se réunissent un petite dizaine de personnes, principalement des dames, amies de Max.

Un jour arrive Felisa, venue consulter le psychothérapeute mais Max lui explique qu'il ne professe plus, travaillant plutôt sur l'analyse de statistiques et essayant de tenir tant bien que mal cette maison qui aurait bien besoin d'une rénovation.

De fil en aiguille Felisa va sympathiser avec le petit groupe au point de devenir "l'ange gardien" de chacun.

Je me suis bien amusée à lire ce livre. Sans prétention, l'auteur nous invite à rejoindre son groupe d'amis et cela marche. De plus les petits discours de Jean-François sur le cinéma ne sont pas lourds et m'ont plutôt donné envie de voir certains films.

J'espère recevoir Francis Dannemark bientôt.

Dès que j'ai la date je vous la communique.

Laurence

 

éditions Robert Laffont, 

 

07:57 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Robert Laffont | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film, littérature belge, nouveauté, rentrée 2012, francis dannemark |  Facebook |