07/02/2012

Deux petits bijoux édités chez JC Lattès

D'un auteur que j'ai découvert fin 2009 et qui est venu à la librairie pour son livre précédent "Western", voici le nouveau livre d'Akli Tadjer, La meilleure façon de s'aimer.

 

akli.gif

 

Saïd vient rendre visite aussi souvent qu'il le peut malgré sa vie professionnelle et affective en déroute à sa mère, murée dans le silence depuis son attaque cérébrale. La communication entre la mère et le fils a toujours été difficile et les paroles d'amour assez peu nombreuses mais le lien existe et s'est amélioré avec la mort du père.  Akli Tadjer nous décrit en parallèle la vie du fils et celle de la mère enfermée à  l'hôpital d'où elle s'échappe grâce à ses souvenirs.  Elle pense à son pays, l'Algérie, aux gens qu'elle y a connus et qui l'ont trahie. Elle se souvient surtout de la petite fille en jaune, le soleil de ce très beau roman plein de tendresse où l'humour n'est jamais loin.

Souvenirs de la rencontre avec Akli Tadjer

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/01/2...

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/02/1...

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/03/1...

 

Deuxième livre de chez JC Lattès, Grégoire Delacourt, La liste de mes envies.

liste.gif

 

J'ai lu ce livre en une journée, impossible de m'en détacher. L'histoire est belle, simple avec une point d'humour aussi et très attachante. Jocelyne a épousé Jocelyn. Lui est ouvrier, elle tient une mercerie  à Arras et un blog, "dixdoigtsdor" qui est très suivi. Elle a 47 ans, deux enfants et un ange. La vie n'a pas toujours été facile avec Jocelyn mais les rêves se sont envolés pour laisser place à la vie telle qu'elle est avec ses hauts et ses bas mais malgré tout agréable. Jusqu'au jour où le hasard lui apporte quelque chose de fabuleux mais aussi de dangereux. Que faire dans ces cas-là, partager, annoncer ou pas cette fabuleuse nouvelle au risque de tenter le diable et de perdre ce qu'on a construit pour l'inconnu?

L'auteur arrive à décrire les sentiments des uns et des autres de très belle manière. 

 

Voilà deux bons livres lumineux que je vous conseille.

29/11/2011

"Rien ne s'oppose à la nuit"

jc lattès

"Ma famille incarne ce que la joie a de plus bruyant, de plus spectaculaire, l'écho inlassable des morts, et le retentissement du désastre.
Aujourd'hui je sais aussi qu'elle illustre, comme tant d'autres familles, le pouvoir de destruction du verbe, et celui du silence." ("Rien ne s'oppose à la nuit" de D. de Vigan)

 

L'auteure de "No et moi" signe ici un roman bouleversant et très personnel. Il s'agit d'une autobiographie, d'une histoire familiale tragique dans laquelle Delphine de Vigan se remet, elle et les siens, en question sans pour autant être trop "envahisante" ni loufoque.

 

On assiste à un questionnement sur la personnalité complexe de sa Maman, un regard sur le passé et les relations qu'elles entretenaient. Le livre n'est que questions mais apporte son lot de réponses également. Il nous amène à nous pencher sur nos propres vécus familiaux, quoi que, tout dépend de la sensibilité de chacun.

 

La manière dont l'auteure narre les faits nous permet de nous sentir proche d'elle et de ce qu'elle ressent. Vous passerez sans doute par des moments d'empathie, de joie, de tristesse, de colère ou d'incompréhension en lisant ce livre. Un beau condensé d'émotions donc, et une déclaration d'amour évidente d'une fille à sa Maman. 

 

Pour ce roman, Delphine de Vigan a entre autre obtenule Prix Renaudot des Lycéens.

 

A lire, sans aucun doute!

Emilie.

14:28 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans JC Lattès | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jc lattès |  Facebook |

03/06/2011

Bernard Tirtiaux, le 3 mai

 

Voici quelques photos de la soirée avec Bernard Tirtiaux. Le public était au rendez-vous et très intéressé.

Nous avons parlé de ses deux livres récemment sortis aux éditions Lattès.

"Lueurs" reprend des textes qu'il a écrit en même temps qu'il concevait une nouvelle oeuvre. L'un ne va pas sans l'autre parce que la création plastique induit une réflexion intellectuelle et qu'il aime coucher les mots sur le papier.

Le recueil est divisé en plusieurs parties qui rendent hommage à son pays, aux artistes qu'il a fréquentés ou parlent de thèmes comme l'amour, le temps...

Le livre contient deux cahiers de photos à partir desquels Bernard Tirtiaux nous a expliqué son travail de maître verrier.

20110503_BernardTirtiaux_0004.jpg

20110503_BernardTirtiaux_0008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons évidemment parlé de son roman "Prélude de cristal" relatant l'histoire d'amour contrarié entre une jeune pianiste et un souffleur de verre. L'auteur a mêlé la grande et la petite histoire dans se roman au souffle romanesque prenant.

Rencontrer Bernard Tirtiaux c'est aussi le suivre dans les méandres de sa mémoire et de ses rencontres qui sont très importantes dans sa vie et c'est découvrir un homme talentueux dans bien des domaines.

Nous avons passé une très agréable soirée et nul doute que nous sommes tous rentrés chez nous avec des étoiles dans les yeux.


20110503_BernardTirtiaux_0012.jpg20110503_BernardTirtiaux_0013.jpg

04/03/2011

Des rencontres pour tous les goûts

Nous soutenons le Télévie! Le samedi 02 avril de 13h30 à 15h30, trois auteurs dédicaceront le recueil de poèmes Les Parfums de l'encre édité par le cerlce littéraire gembloutois "Les trois portes".

Le jeudi 07 avril à 20h, Jean-Pierre Verheggen, poète gembloutois, viendra nous présenter son nouveau recueil édité chez Gallimard et le livre Suivez mon regard! de l'Institut du Patrimoine Wallon.

Le mardi 03 mai à 20h, Bernard Tirtiaux nous parlera de ses deux livres, Prélude de cristal et Lueurs parus tous les deux aux éditions Lattès.

Enfin, le mercredi 18 mai à 20h, nous recevrons Charles Bricman pour son essai Comment peut-on être belge?, paru chez Flammarion.

Pour rappel, la participation aux rencontres est gratuite, sans réservation et sans obligation d'achat.

15:29 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : animation, belgique, gembloux, gallimard, jc lattès, poesie, société |  Facebook |

06/11/2010

Animation à la librairie

      En partenariat avec les élèves de 5ème et 6ème du Collège Saint-Guibert, nous avons l'immense plaisir de vous inviter à une rencontre avec l'auteur belge Vincent Engel, à l'occasion de la parution de son roman Le Mariage de Dominique Hardenne.

engel.gif


      Cette animation aura lieu le lundi 29 novembre prochain à 20h dans la salle polyvalente du Collège Saint-Guibert (Place de l'Orneau).

Venez Nombreux!

13:39 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : animation, auteur belge, belgique, jc lattès |  Facebook |

13/09/2010

"Le mariage de Dominique Hardenne", Vincent Engel

engel.gif

Vincent Engel s'essaye à un genre que j'aime lire de temps en temps et surtout parmi les auteurs belges. Il s'agit d'un roman d'anticipation où le héros, Dominique Hardenne, est le seul survivant sur la terre après l'explosion d'une bombe qui a tué tous les êtres vivants. Lui en a réchappé grâce à la découverte d'une combinaison spéciale qui l'a sauvé. Sa seule ambition est de retourner au pays pour y cultiver la terre de ses ancêtres. Mais comment survivre quand on est seule. L'abondance de nourriture et d'eau ne suffit pas. La solitude va peu à peu se faire sentir jusqu'à sombrer dans la folie.

Bien écrit, comme toujours et marquant.

Laurence

éditions JC Lattès, 19.65€.

 

Dans le même genre :

"La grande nuit" d'Adamek

"Moi qui n'ai pas connu les hommes" de Jacqueline Harpman

"Le jardin des déserts" de Charles Berthin

12:23 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rentrée 2010, auteur belge, jc lattès |  Facebook |