31/10/2017

Rosa, Marcel Sel, Onlit éditions

arosa.jpg

Ceux qui me suivent sur Instagram, ont peut-être vu passer ce coup de coeur de mes vacances.

L'auteur a réussi le pari de nous intéresser à l'histoire de l'Italie grâce à une héroïne attachante, Rosa. Elevée à l'époque du fascisme, n'ayant d'yeux que pour le Duce, elle a compris le sort des juifs et décide de les sauver au péril de sa vie.

Roman dans le roman, l'histoire est racontée par le petit-fils de Rosa. Sommé par son père de travailler s'il veut garder sa rente, le narrateur tient sa revanche sur ce père qui l'a toujours ignoré tout comme il ignore l'histoire de sa mère. Père et fils se détestent donc mais peut-être cette histoire va-t-elle les rapprocher?

Deux histoires donc, la contemporaine et l'ancienne qui se répondent et s'emboîtent et nous touchent car l'ambiance italienne est là, les personnages principaux et secondaires sont attachants et justes. Un beau roman assurément.

L'auteur vient de recevoir le prix Saga café, déjà décerné, entres autres, à Michel Torrekens et à Emmanuelle Pirotte, deux auteurs que j'aime beaucoup.

Un livre que je vous conseille vivement.

16:11 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Onlit éditions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur belge, prix, premier roman |  Facebook |

02/02/2016

Emmanuelle Pirotte, "Today we live", Cherche midi

today.jpg

J'avais envie de vous parler de ce beau roman, sorti en septembre et que j'ai lu en décembre pendant la grande période de fêtes qui m'a tenue un peu absente de mon blog.  Le livre m'a tellement plu, que l'auteure viendra nous en parler et faire une séance de dédicaces le 23 février à la librairie. Qu'on se le dise!

L'histoire se passe en Belgique en 1944 durant la dernière offensive allemande en Ardenne.

Les Allemands arrivent dans le village de Stoumont, et Renée, petite fille juive de 7 ans, ballottée de famille en famille depuis le début de la guerre doit encore quitter son refuge. Le curé qui l'accueille l'emmène à travers la campagne enneigée pour essayer de mettre la fillette en sécurité. Quand au loin il aperçoit une jeep américaine, il croit avoir trouvé la solution mais il va jeter l'enfant dans la gueule du loup car les Américains sont en fait des SS Allemands déguisés faisant partie de l'Opération Greif dont l'objectif était de s'infiltrer dans les lignes ennemies afin de tenter de saboter leurs positions.

Les deux soldats allemands décident de tuer la fillette et l'emmènent à pied dans la forêt pour l'exécuter. C'est sans compter l'aplomb ou la désinvolture de Renée, qui ayant soif, se baisse pour manger de la neige. Ce geste ainsi que celui de se retourner pour voir son bourreau vont déstabiliser un des deux soldats et l'inciter à tuer son compagnon d'arme pour la sauver.

Son geste, Mathias, ne le comprend pas. Que va-t-il faire de cette gamine? Après trois jours à se cacher dans les bois, il décide de la confier à des fermiers qui attendent dans leur cave que la dernière offensive se termine.

Mais peu à peu le doute s'installe dans la tête de Mathias, a-t-il bien fait de la laisser là? Pourquoi l'a-t-il sauvée?

Les héros principaux sont entourés d'une galerie de personnages secondaires très convaincants inspirés sans doute de tous les témoignages qu'on a pu recueillir à la fin de la guerre.

L'auteure, grâce à son écriture efficace, mène l'action d'une main de maître et nous donne à lire une histoire palpitante.

Commande en ligne / Commande de l'ebook

05/03/2015

Le complexe d'Eden Bellwether de Benjamin Wood, éditions Zulma

 

 

bejaminwood.jpg

Eden Bellwether est un jeune homme très conscient de sa supériorité intellectuelle qui étudie la musique à Cambridge; il est l'organiste de remplacement de King's College. Son jeu magistral attire malgré lui Oscar Lowe à l'office et le subjugue. A la sortie il rencontre Iris, la soeur d'Eden, dont il tombe amoureux. Elle l'invite à une soirée où il rencontre les amis intimes d'Eden. Peu à peu, Oscar va être intégré dans le petit groupe et comprendre qu'Eden est persuadé qu'il a un don pour guérir les gens grâce à l'hypnose provoquée par sa musique.  Un soir Iris est renversée par un chauffard et se retrouve immobilisée car ses jambes ont été très abimées. Son frère veut absolument qu'elle quitte l'hôpital afin de la soigner lui-même. Iris, très réticente, demande à Oscar de l'aider à démasquer les manigances et sa folie.

Très bon premier roman psychologique, je me suis attachée aux personnages et j'ai ressenti l'ambiance anglaise dans les moindres détails.

Une bonne lecture.

 

14:06 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Romans, Zulma | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roman étranger, premier roman, auteur anglais |  Facebook |