05/05/2017

Le Châle de Marie Curie, Déborah Lévy-Bertherat, Rivages.

Chale Marie Curie.jpg

Déborah Levy-Bertherat nous avait charmées, il y a deux ans, avec son superbe roman Les fiancés ; elle revient aujourd’hui avec un troisième récit, intitulé Le châle de Marie Curie. Encore une fois, l’auteure aborde avec délicatesse et humanité une thématique qui, de prime abord, pourrait faire peur aux lecteurs : la maladie, en l’occurrence, le cancer du sein qui touche ses deux héroïnes, Elsa et Kahina.


La première est juive française, la seconde musulmane kabyle. Elsa a 39 ans, pas d’enfant, si ce n’est les petits êtres crayonnés qu’elle fait naître sur le papier (le dernier en date, qu’elle esquisse tout au long du roman, est un enfant-loup bondissant, prénommé Camille, fille ou garçon, elle ne sait pas encore) ; Kahina a 57 ans, douze enfants, dont seul le dernier est né au pays, un petit bout d’homme qui grandit et qu’elle sent lui échapper d’autant plus vite depuis qu’elle est partie pour se faire soigner en France.

Les deux femmes se rencontrent une nuit, dans cette chambre de l’hôpital Marie Curie où elles doivent chacune subir une opération le lendemain. Elsa n’en est pas à sa première et envisage les choses avec une relative sérénité ; Kahina est plus inquiète : on lui a dit que c’était « juste » un kyste, mais n’a-t-on pas voulu la protéger en lui cachant la vérité ? Au cours de cette nuit, Elsa et Kahina vont s’échanger des paroles, des silences, des contes et des souvenirs. Elles vont dire ou taire ce qu’elles ont de plus intime. Partager des makrouts aux dattes et du lait étoilé. Tisser un lien invisible pour affronter l’inconnu qui les attend au matin.

Si la maladie et la mort sont des sujets qui font peur, la littérature – et le roman, en particulier – est sans doute l’un des biais le plus propice pour les appréhender. Déborah Levy-Bertherat ne craint pas d’explorer l’intime et de nous inviter à plonger en nous-même accompagnés de personnages attachants, ordinaires mais singuliers, comme chacun d’entre nous. L’auteure prend garde à ne pas appesantir son récit ou à le prolonger plus que nécessaire, au contraire Le Châle de Marie Curie se lit agréablement en une soirée, porté par une écriture fluide, une mise en page aérée et l’approche tout en douceur de Déborah Lévy-Bertherat.

 

 

 

11:51 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Rivages, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maladie, cancer, rencontre |  Facebook |

07/04/2017

Attention changement de lieu pour la rencontre avec Armel Job

Vu l'intérêt porté à cette rencontre, nous vous accueillerons dans un endroit plus spacieux :

Rendez-vous à 19h30 à L'Espace de Rien rue Léopold n°4.

 

Au plaisir de vous voir!

14:42 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Robert Laffont | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : rencontre, armel job, auteur belge |  Facebook |

18/02/2016

Un livre sur le bonheur? c'est à Gembloux !

Vous entendez sûrement parler de la Foire du livre de Bruxelles ces derniers jours. Vous entendez qu'il y aura des expositions et des rencontres et que c'est gratuit. Chouette!

Savez-vous qu'à Gembloux aussi on peut rencontrer des auteurs? A la librairie Antigone, nous organisons des rencontres 6 fois par an et c'est gratuit aussi!

Ce mardi 23 février à 19h45, nous recevons Emmanuelle Pirotte pour son magnifique premier roman "Today we live". L'histoire d'un attachement improbable entre deux humains que tout sépare; Renée, petite fille juive cachée et Mathias, le soldat allemand formé à tuer.
Comment ces deux-là vont-ils s'apprivoiser?

Nous vous attendons nombreux pour cette belle rencontre.

piroote.jpg

11:03 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Cherche midi | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : auteur belge, rencontre |  Facebook |

17/12/2015

On parle de la rencontre à l'Eglise d'Ernage avec Gabriel Ringlet.

conférenceRinglet.jpg

11:12 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rencontre, auteur belge |  Facebook |

04/12/2015

Le dictionnaire amoureux de la Belgique, Jean-Baptiste Baronian, éditions Plon

DAB.jpg

Les mots « dictionnaire » et « amoureux » sont pour le moins contradictoires, mais cette collection, éditée chez Plon et qui compte plus d’une centaine de titres, nous démontre qu’il est possible d’épeler une passion. Ici c’est celle de la Belgique que l’auteur évoque au gré de ses souvenirs, de ses lectures, de ses rencontres.
Il nous parle d’auteurs comme Hergé, Michel de Ghelderode ou Nadine Monfils ou même de Baudelaire ou Marx qui ont habité un temps notre pays. Il nous donne sa géographie personnelle de villes telles que Binche, Hannut ou Gand. Il évoque aussi des peintres, des musiciens ou même, pourquoi pas ?, le livre de cuisine que toutes les ménagères belges de l’entre-deux guerre se devaient de posséder. Ce n’est pas un dictionnaire exhaustif ni rébarbatif, et si l’auteur fait montre d’une grande culture il peut être néanmoins plus prosaïque et toucher la culture populaire dans le sens noble du terme. On picore au gré des pages des anecdotes qu’on pourra replacer lors d’une conversation, on apprend des choses, c’est une « Belgique sentimentale et buissonnière » que l’auteur propose.

Commande en ligne / Commande de l'ebook.


L'auteur sera à la librairie le dimanche 20 décembre à 11h pour une présentation du livre et une séance de signature.

14:04 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Beaux livres, Plon | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature belge, beau livre, rencontre |  Facebook |

23/11/2015

Conférence de Gabriel Ringlet le 14 décembre à 19h30 à l'église d'Ernage

a.png

11:40 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actualité et animations, Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rencontre, auteur belge, conférence |  Facebook |

17/06/2015

Coeurs de cailloux, Cécile Chartre, Alice éditions

coeurs-cailloux.jpg

Il y a la mer. Éternelle, immuable. En face de la mer, il y a ce banc. Éternel, immuable. Sur ce banc, tous les jours, de 8 heures à 20 heures, il y a la vieille. Éternelle, immuable. Aux pieds de la vieille, il y a le mignon chien-chien. Et à côté de la vieille, il y a le tas de cailloux, bien ronds, petits, mais qui doivent faire mal si on les lance fort. Puis arrive un jeune. Qui ose s'asseoir sur le banc. Qui ose caresser le mignon chien-chien.

Certains livres nous touchent tant que les mots se dérobent à nous lorsqu’on veut en parler.

Certains récits sont si sensibles et si justes qu’on craint de les froisser et de les dénaturer en tentant de les résumer.

Cœurs de cailloux, c’est un secret chuchoté, qu’on ne peut révéler, car il appartient à chacun d’en faire sa propre découverte.

Cœurs de cailloux, c’est une attente infinie au parfum d’océan, douce comme un caillou poli par le temps et les mains rugueuses qui les ont caressés.

Cœurs de cailloux, c’est un conte, une histoire apaisante qu’on voudrait entendre répétée chaque soir, inlassablement.

Commande en ligne.

15:03 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Alice jeunesse, Litttérature de jeunesse, Romans | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, mer, rencontre |  Facebook |