17/11/2011

"Et te voici permise à tout homme", Eliette Abecassis

albin michel,littérature française,nouveauté,rentrée 2011,religion

Dans la lignée d'autres romans qu'elle a déjà publié précédemment aux éditions Albin Michel, voici un nouveau roman témoignage de la condition de la femme juive orthodoxe.

Anna, divorcée civilement depuis 3 ans, attend désespérément que son mari lui donne le "guet" qui la délivrera définitivement d'un mariage juif. Mais chantage après chantage, son mari lui délivre un guet "raboté".

Et où l'on voit que la condition de la femme n'est pas meilleure dans la religion juive qui, elle aussi, est manipulée par les hommes pour soumettre les femmes.

Le roman est bien écrit en de courts chapitres qui donnent envie de tourner la page pour connaître la suite.

15:07 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albin michel, littérature française, nouveauté, rentrée 2011, religion |  Facebook |

15/11/2011

"Cet instant-là", Douglas Kennedy

auteur americain,belfond,espionnage,littérature américaine,nouveauté,rentrée 2011

 

A chaque instant de notre vie nous sommes confrontés à des choix, à des décisions qui influenceront le cours de celle-ci et rien ne peut changer les conséquences de nos actes. Il faut les assumer.

Voilà ce que l'on retient de ce roman magistral de Douglas Kennedy.

L'histoire :

Un écrivain, la cinquantaine, reçoit une enveloppe contenant les deux journaux intimes d'une femme qu'il a aimée dans les années 80 à Berlin. C'est l'occasion pour lui de se replonger dans ses souvenirs et de nous raconter sa découverte de Berlin avant la chute du mur et son histoire d'amour avec une femme transfuge de RDA. Cette femme dont il est très amoureux, il la perdra car à cette époque troublée personne ne sait jamais qui est espion ou non et les apparences sont parfois trompeuses.

Bien écrit, avec de un brin de suspense, de nostalgie et de romantisme, voilà un roman comme on les aime pour s'évader.

 

éditions Belfond.

15:06 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Belfond | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur americain, belfond, espionnage, littérature américaine, nouveauté, rentrée 2011 |  Facebook |

30/10/2011

"Le domaine des murmures", Carole Martinez

martinez.aspx.gif Tout le monde en parle alors j'ai voulu le lire. Je ne regrette pas. Ce livre est magnifique. Bien écrit, belle histoire. Le bruit et la fureur des croisades, la piété des humbles, l'auteur nous fait voyager dans le temps. Nous partons dans un moyen-âge où les femmes n'étaient que des monnaies d'échange et n'avaient pour liberté que de rentrer dans les ordres pour échaper à un destin qu'elles ne choisissaient pas. Mais cette liberté est toute relative comme l'héroïne en fait cruellement l'expérience et l'ascendant qu'elle a depuis son reclusoir la fait encore plus prisonnière qu'elle ne l'imaginait.

A lire sans aucun doute.

 

De la même auteure : "Le coeur cousu".

 

12:06 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Gallimard, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gallimard, littérature française, nouveauté, roman, rentrée 2011 |  Facebook |

11/10/2011

"La belle amour humaine", Lyonel Trouillot

trouillot.gif

Anaïse vient à Haïti pour enquêter sur son père qu'elle n'a pas connu. Le guide qui l'emmène au village natal du père lui explique qu'il faut qu'elle laisse ses préjugés d'occidentale pour apprendre à vivre comme au village. Là règnent l'amour, la joie de vivre, le respect de l'autre. La terre appartient à tous et nul ne peut se l'approprier au détriment des autres. Le père d'Anaïse, enfant d'un homme d'affaire véreux qui avait pour seul ami un général violent, en a pris conscience et s'est enfui.  Durant tout le trajet, le monologue du guide nous pose cette question cruciale : "Quel usage faut-il faire de sa présence au monde?".

Alors qu'on pourrait craindre que l'artifice du monologue n'endorme le lecteur, il n'en est rien. Au contraire, ce monologue fait d'interpellations, d'exclamations, est très vivant et finalement s'adresse autant à Anaïse qu'à nous lecteur. C'est un roman magnifique doté écrit de manière très poétique.

Un très bon roman de cette rentrée littéraire.

09:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Actes Sud, Romans | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : actes sud, littérature française, haïti, rentrée 2011, roman |  Facebook |

06/10/2011

"Le bison", Catharina Valckx, Ecole des loisirs

bison.gif

 

Après "Haut les pattes" voici de nouvelles aventures de notre ami Billy le hamster au pays des cow-boy. Cette fois-ci Billy veut attaper un bison au lasso. Il faut d'abord s'entrainer un peu avec Jean-Claude le ver de terre. Mais franchement, a-t-on jamais vu un minuscule hamster attraper un bison. Peut-être, qui sais?

14:58 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Ecole des loisirs | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : albums de jeunesse, ecole des loisirs, enfance, rentrée 2011 |  Facebook |

02/10/2011

Des sorties en poche

"La Peur du paradis", Vincent Engel, Le livre de poche.

paradis.gifQue vous ayez lu "Retour à Montechiarro" ou non, si vous aimez la veine historique de Vincent Engel, vous aimerez ce roman. Début du siècle dernier, dans les Pouilles, Basilio et Lucia s'aiment, mais ce sont des serments d'enfants qui vont être brisés par l'Histoire. On est porté par le souffle romanesque de l'histoire jusqu'à la fin. Un tout bon roman.

 

 

 

"Le coeur régulier", Olivier Adam, Points.

adamo.gifJe vous en avais parlé lors de sa sortie en septembre de l'année passée si vous l'avez manqué à cette époque, voilà de quoi vous rattraper. 

http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2010/08/1...

 

 

 

"Ce que je sais de Vera Candida", Véronique Ovaldé, J'ai lu.

ovaldé.gif

Apparemment nous n'avions pas publié d'article pour ce roman lors de sa sortie en septembre 2010, pourtant Cynthia l'a lu et l'a conseillé régulièrement. Donc si vous ne l'avez pas lu en 2010, vous pouvez le faire en 2011 grâce au poche. Un tout bon roman, histoire de femmes sur trois générations dont la dernière va briser le destin.

L'auteure vient de sortir son nouveau roman aux éditions de l'Olivier, on vous en parle là : http://librairieantigone.skynetblogs.be/archive/2011/09/3...

13:46 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans J'ai lu, Livre de poche, Points - Seuil | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : auteur français, auteur belge, rentrée 2011, poche |  Facebook |

30/09/2011

Quelques lectures en vrac

Mais non je n'ai pas disparu et oui je lis encore mais j'étais noyée sous les livres scolaires Clin d'œil

 

Voici mes dernières lectures :

 

"Des vies d'oiseaux", Véronique Ovald, éditions de l'Olivier

viesd'oiseaux.gifPaloma a fuit sa famille trop conventionnelle pour une vie plus libre. Avec son amant elle squatte des maisons inhabitées des beaux quartiers durant les vacances des propriétaires. Vida Izzara, sa mère, se rend compte qu'elle a occupé la maison familiale et rencontre le lieutenant Taïbo venu enquêter sur cette affaire. Ce sera l'occasion pour Vida de retourné à Irigoy, son village d'enfance, et prendre conscience de la vie trop réglée qu'elle mène. Les quatre personnages principaux sont magnifiquement décrits dans leurs actions et leurs sentiments. De très belles histoires d'amour sur fond de liberté.

éditions de L'Olivier.

 

 

 

"La confusion des peines", Laurence Tardieu, éditions Stock

confusion.gif

Ce livre, Laurence Tardieu, l'a longtemps mûri. Elle a même demandé à son père la permission de l'écrire. Permission refusée mais transgressée car arrive le moment ou il faut passer outre et dire les choses. Or dans la famille Tardieu, rien ne se dit. Il faut garder les apparences et ne pas s'étaler même si toute la presse en parle. Au-delà du fait divers, les pots de vin versé par le père pour obtenir un marché juteux dans les DOM-TOM, l'auteur parle de sa relation avec la mère mais surtout avec le père. Les souvenirs d'enfance lui reviennent, les bons comme les mauvais mais finalement toutes les épreuves traversées n'ont fait que renforcer l'amour que la fille porte à son père.

Je ne sais si le père a finalement lu le livre, mais je serais fière d'avoir une fille comme Laurence Tardieu.

 

 

"Tuer le père", Amélie Nothomb, Albin Michel

amélie.gif

 

Je lis Amélie Nothom tous les deux ans, donc c'était cette année. Le roman est bien construit, les personnages sympathiques, l'histoire pas mal et la chute surprenante comme toujours. Rien à redire. Une heure et demi de lecture parsemée de l'un ou l'autre mot "intello" parce que c'est Amélie mais si je vous le résume il n'y a plus de plaisir donc je m'abstiens.

12:54 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Albin Michel, L'Olivier, Stock | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rentrée 2011, stock, l'olivier, albin michel, auteur belge, auteur français |  Facebook |