07/04/2015

La dernière réunion des filles de la station-service, Fannie Flagg, Cherche-Midi

stationservice.jpg

 

Après Beignets de tomates vertes et Miss Alabama et ses petits secrets, Fannie Flagg nous charme à nouveau avec son dernier roman : La dernière réunion des filles de la station-service.

Deux femmes, deux époques.

2005, Alabama. Sookie vient de marier ses trois filles. Alors qu’elle rêve de repos et de tranquillité, elle doit encore s’occuper de sa mère, Lenore, personnage excentrique face à qui elle n’est jamais parvenue à s’imposer. Ses rapports difficiles se compliquent d’autant plus lorsque Sookie découvre un secret de famille qui remet son identité même en question.

1940, Wisconsin. Fritzi, fille d’immigrés polonais et pilote-acrobate, quitte le Cirque volant et reprend les rênes de la station-service paternelle avec ses sœurs (les hommes étant partis au front). Mais la passion du vol est si forte qu’elle n’hésite pas une seconde quand elle reçoit un avis de recrutement pour rejoindre une unité de pilotes féminines.

Entre ces deux femmes que tout semble opposer (contexte,  caractères et destinées), un lien invisible et mystérieux que Fannie Flagg nous dévoile au fil des pages avec beaucoup de délicatesse et d’humour. L’auteure rend également un bel hommage aux pilotes du WASP (Women Airforce Service Pilots) qui, à leur manière, ont participé à l’effort de guerre américain lors de la Seconde Guerre mondial et au combat pour l’émancipation des femmes.