23/04/2013

"La possibilité du garçon", Vincent Flamand, Castor Astral

garçon.gif

Ce livre c'est une redécouverte pour moi car il contient deux parties dont la première avait déjà été éditée aux éditions de l'Aube en mars 2010. Je l'avais lu et même vendu et pourtant je n'en avais pas parlé sur mon blog. Je répare cette erreur car vraiment j'aime cet auteur. La douceur avec laquelle il évoque ses parents et ses relations avec eux, tout est d'une justesse et d'un profondeur touchante et cela avec écriture magnifique.

La première partie, intitulée "Fifoche", parue d'abord sous le titre "D'aussi loin que je me souvienne, il s'est toujours levé tôt" évoque le père; la deuxième, intitulée "La possibilité du garçon", évoque la mère.

Je n'arriverai jamais à dire ce que j'éprouve pour mes parents aussi bien que lui mais je le remercie de nous permettre de le lire.

 

préface d'Armel Job.

14:01 Écrit par Laurence - Librairie Antigone dans Le castor Astral | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : littérature belge, récit, vincent flamand, armel job, auteur belge |  Facebook |